Air Peace choisit Douala au Cameroun comme première destination en Afrique Centrale

Aujourd’hui, Air Peace fait figure de premier transporteur local au Nigeria, aussi bien par le nombre d’avions que par les villes desservies. Soutenue par le renouvellement de sa flotte, la compagnie privée poursuit la croissance de réseau africain et international.

« Bientôt dans le ciel de Douala (Cameroun) ». C’est par ce teasing qu’Air Peace a annoncé l’ouverture imminente d’une nouvelle route à destination de la capitale économique camerounaise.

Sur son site, le premier vol est programmé  à partir du jeudi 19 août 2021. Une fois lancée, cette desserte constituera  la première route du transporteur en Afrique Centrale. Vers cette sous-région, le la compagnie privée vise également Libreville, Malabo et Bata.

Depuis sa base de Lagos, Air Peace  déjà Accra, Banjul, Dakar, Freetown.  En opérations normales, elle connecte également Monrovia, Johannesburg, Sharjah et Dubaï. Mais depuis le début de l’année, ces trois dernières dessertes sont perturbées en raison des restrictions de voyage changeantes liées à l’évolution de la pandémie. 

 Dans le cadre de son  plan d’expansion, Air Peace prévoit aussi l’ouverture de nouveaux itinéraires vers  Lomé, Libreville et Niamey. En long courrier, la compagnie entrevoit des vols directs vers Londres (Royaume-Uni), Mumbai (Inde), Tel-Aviv (Israël), Houston et Atlanta (Etats-Unis) et Guangzhou (Chine).

Pour soutenir ses opérations, Air Peace a récemment renforcer sa flotte avec trois Embraer E192-E2. Son carnet de commandes comprend treize exemplaires du type avec des droits d'achat pour dix-sept unités supplémentaires. Elle exploite en outre une douzaine de Boeing 737ceo, deux 777-300, un 777-200 et huit ERJ145 ( affectés à sa filiale cadette Air Peace Hopper).

Romuald Ngueyap

Autres articles

Back to top button