Air Djibouti ouvrira un centre de formation des pilotes en 2022 grâce à l’expertise canadienne

Il y a 3 ans, Air Djibouti envoyait une dizaine d’élèves pilotes au Kenya pour poursuivre leurs études. La compagnie nationale djiboutienne entend désormais domestiquer cette formation. Adossé sur son partenaire canadien, le transporteur ambitionne, à terme, de devenir une référence africaine en matière de formation des pilotes.

Air Djibouti et International Pilot Academy ont scellé un partenariat envue du lancement d’un centre de formation des pilotes à Djibouti, à partir de janvier 2022. L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie virtuelle qui s’est tenue le mardi 27 juillet dernier.

En vertu de cet accord, le centre de formation permettra aux étudiants du monde entier de suivre un cursus jusqu’à l’obtention de la licence intégrée de pilote de ligne (ATPL) ainsi qu’une équivalence homologuée par la Transports Canada, le ministère des Transports du gouvernement fédéral canadien. 

Située à Gatineau (Québec), à quinze minutes d’Ottawa, International Pilot Academy, inaugurée en 2011, est reconnue comme l’une des meilleures écoles de formation au pilotage au Canada. 

« Le projet sera novateur en son genre dans la Corne de l'Afrique. Nous sommes heureux d'accueillir des étudiants du monde entier à Djibouti, qui est l'un des pays les plus pacifiques au monde », a commenté le PDG d’Air Djibouti. « Le projet contribuera à augmenter le niveau d'activité à Djibouti et démontrera que notre investissement a un impact économique positif pour la région ».

La direction de la compagnie table pour une formation financièrement abordable d’autant plus que le pays présente un climat favorable avec peu de variations saisonnières, lesquelles se traduisent par de bonnes conditions de vol toute l'année, ce qui permet d'économiser des coûts.

 « International Pilot Academy a déjà plus d'une décennie d'expérience dans la formation de pilotes professionnels », explique le CEO Jules Selwan. « Ce centre de formation à Djibouti donne aux étudiants la possibilité d'obtenir des normes de formation les plus élevées au sein d'une organisation canadienne de formation au pilotage ».

Rappelons qu’en juillet 2018, Air Djibouti a envoyé en formation 11 élèves pilotes dont 3 femmes à l’Académie 99 Flying School basée à l’aéroport Wilson de Nairobi au Kenya. « Ils seront très prochainement de retour au Pays avec leur CPL (commercial pilot licence) et approfondiront leur formation en Afrique du Sud pour certains en se spécialisant sur les ERJ145 et d’autres chez Airbus », informe la compagnie.

Depuis sa base à l’aéroport international d’Ambouli, Air Djibouti, qui a repris ses activités en 2015 avecle soutien de Cardiff Aviation,  dessert en opérations régulières  Aden au Yémen, Addis-Abeba en Éthiopie, Hargeisa au Somaliland, Bosaso et Mogadiscio en Somalie. Dans ses plans d’expansion, la compagnie membre de l’AFRAA, vise également  Nairobi, Kigali, Khartoum, Bujumbura, et le Caire. Sa flotte comprend à ce jour deux Embraer E145 et un Boeing 737-500 acquis en leasing.

Autres articles

Back to top button