Afrique du Sud : la relance du trafic aérien international doit se préparer dès maintenant – IATA

A date, moins de la moitié des compagnies aériennes qui desservaient l'Afrique du Sud avant la pandémie de Covid-19 ont repris leurs vols. D’autres qui sont revenues après la réouverture du ciel sud-africain, sont reparties en début 2021. 

« Une planification minutieuse ainsi que d'autres incitations promotionnelles de voyage contribueront grandement à la reconstruction de l'industrie du voyage aérien et du tourisme. » Voilà ce que propose le chef régional de l’Association du transport aérien international (IATA) pour l'Afrique Australe et Orientale, comme solution à la reprise progressive du trafic aérien en Afrique du Sud. Alexandru Stancu a fait ces propositions le 8 avril dernier, à la conférence (virtuelle) nationale sur l'aviation organisée par le pays, rapporte IOL.

« Attendre les vaccins n'est pas une option. Les restrictions devraient être assouplies une fois que les groupes vulnérables, y compris les travailleurs de l'aviation, auront été vaccinés. Les voyages en avion sont sûrs lorsque les mesures de biosécurité mondiales standardisées hautement efficaces, définies par l'Organisation de l'aviation civile internationale, avec la contribution de l'Afrique du Sud, sont appliquées conjointement avec des tests rapides », estime Alexandru Stancu.

Selon le Conseil des représentants des compagnies aériennes d'Afrique du Sud (Barsa), moins de la moitié des compagnies aériennes qui desservaient l'Afrique du Sud avant la pandémie de Covid-19 ont repris leurs vols. D’autres qui les ont même relancés, les ont suspendus en début 2021. Ceci après que des pays d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord ont ajouté de nouvelles restrictions et prolongé les interdictions sur les voyages vers et au départ Afrique du Sud, après la découverte d’une nouvelle variante du virus dans le pays. 

Selon l'IATA, la demande de passagers a chuté de 73% en Afrique du Sud, en 2020, par rapport à 2019. Avec un taux de croissance annuel moyen de 33%, attendu entre 2020 et 2025, les performances du trafic aérien global pourraient revenir au niveau de 2019 d’ici 2024. Le transport domestique devrait atteindre les résultats de 2019 d'ici 2022, tandis que les voyages régionaux/moyen-courriers devraient atteindre les niveaux de 2019 en 2023.

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button