Breaking News :

mercredi 25 novembre 2020

Kenya Airways obtient le feu vert des loueurs pour la conversion de 2 Dreamliner 787-8 en cargos

D’ici le mois prochain, Kenya Airways convertira 2 Boeing 787-8 en cargos auxiliaires pour une période de 2 ans. Sa flotte actuelle de 39 avions comprend 2 cargos dédiés - des 737-300F. Les négociations se poursuivent avec les loueurs et les différents prestataires afin d’alléger sa trésorerie qui a enregistré une perte de $133 millions au 1er semestre.

Face à la baisse drastique du transport passager à travers le monde, Kenya Airways (KQ) veut capitaliser sur le marché du fret. Pour se faire, la compagnie nationale kenyane projette de convertir d’ici la fin de l’année, 2 Boeing 787-8 Dreamliner en cargos auxiliaires. « Jusqu'à présent, deux bailleurs ont indiqué ne pas s'opposer à la conversion de l'avion en cargo, pour une période de deux ans », a confié Allan Kilavuka, le président-directeur général de l’entreprise, à Business Daily, le 9 novembre dernier.  

Selon le journal kenyan, le transporteur a utilisé, pendant le verrouillage mondial, sa flotte 787-8 – neuf appareils dont  six en propriété, deux en location à sec de BOC Aviation et un en location à sec de DAE Capital – pour le transport des marchandises, sans en retirer les sièges.

Sa flotte de 39 avions (d’une moyenne d’âge de 8,9 ans) ne dispose que de deux Boeing 737-300F  dédiés au cargo or ces derniers ne sont pas adéquats pour les lignes long-courrier, tel que relier l’Afrique à l’Europe. La conversion des 787-8 vise donc à pallier ce manquement.

Par ailleurs, Kenya Airways poursuit les négociations avec d’autres affréteurs, pour la rupture anticipée des contrats de locations de certains avions. L’objectif est de réduire ses coûts d’exploitation, notamment en ce qui concerne les frais de maintenance de ces aéronefs, et le payement de leurs factures de location. Le pavillon kenyan a renoué avec l’international depuis le 1er août, après une reprise de ses vols domestiques deux semaines plus tôt. 

Les revenus de l'entreprise ont chuté de près de 50% au premier semestre 2020, engrangeant une perte avant impôts de 14,4 milliards de shillings (133 millions de dollars). A l'issue des six premiers mois de l'année, la compagnie a vu son trafic passager chuter de 54%, passant de 2,4 millions l'an dernier à 1,1 million de passagers. Elle s'achemine vers une huitième année consécutive dans le rouge, avec une perte annuelle projetée de 550 millions de dollars à la fin 2020. 

Le Prince Fogue

Lire aussi
Kenya Airways a besoin d'au moins 500 millions USD pour surmonter la crise sanitaire

Partager
Mot clé :
Précédent

Emirates signe un accord interligne avec

Suivant

Le capital de Royal Air Maroc augmentera

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.