Breaking News :

mercredi 25 novembre 2020

Comair bientôt rachetée par SA Bidco qui va piloter le plan de sauvetage pour un redécollage d’ici décembre

En Afrique du Sud, SA Bidco a obtenu le feu vert conditionné pour le rachat de Comair,  sous redressement judiciaire depuis mai. La compagnie devrait reprendre ses vols d’ici décembre grâce au financement du plan de relance qui nécessite 25 millions EUR dans sa 1ere phase.

Comair a franchi deux étapes importantes dans son processus de sauvetage. Samedi 31 octobre, la partenaire franchisée de British Airways qui opère sous la marque kulula.com a annoncé que ses nouveaux investisseurs ont obtenu les emprunts nécessaires au financement de son sauvetage, et l'approbation de divers régulateurs nécessaires pour leur investissement dans l’entreprise. Par ailleurs, la Commission de la concurrence a approuvé le projet de fusion entre Comair et SA Bidco ( une nouvelle entité sud-africaine qui comprend d'anciens membres du conseil d'administration et des dirigeants de Comair).

Comme exigé, le transporteur privé sud-africain a également conclu une convention collective avec les syndicats relativement aux réductions de postes (400 sur 2 200). Les employés licenciés auront une période de rappel de trois ans, si les recrutements à des postes dont ils sont qualifiés s’avèrent nécessaires. D’autre part, la société ne peut engager de nouveaux licenciements à la suite de la fusion, et pendant trois ans, à compter de la date de reprise des vols, « à moins que les réductions ne soient légalement effectuées pour des besoins opérationnels non liés à la fusion ».

Jusqu’en 2018, Comair affichait 72 années consécutives de profitabilité. Le transporteur a dû suspendre ses opérations le 27 mars en raison de la pandémie de la Covid-19. Avec un solde de trésorerie en baisse drastique, il a décidé de se mettre en redressement judiciaire en mai dernier.

Selon le plan de sauvetage proposé en début septembre, le redécollage de Comair nécessitera, dans sa première phase, une injection de 500 millions de rands (25 millions d'euros). Cela conférera une participation majoritaire de 99% aux nouveaux investisseurs.  La reprise des opérations pourrait intervenir d’ici décembre. Ainsi, ses avions seront progressivement remis en service pour atteindre 20 aéronefs d’ici juin 2021 (17 Boeing 737-800 et 3 Boeing 737-200). A terme, la flotte atteindra 25 appareils, dont 10 pris en location et 15 en propriété propre.

Le Prince Fogue

 Lire aussi : Comair : 61 millions d’EUR pour la relance et 400 employés à licencier

Partager
Mot clé :
Précédent

Libye- Malte : vers une reprise imminent

Suivant

Le Nigéria débloque 10 millions USD p

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.