Breaking News :

mercredi 25 novembre 2020

Le Nigeria veut lancer sa nouvelle compagnie nationale en 2021

Dans son projet de budget 2021, le Nigeria prévoit le lancement de sa nouvelle compagnie nationale, Nigeria Air dont les couleurs et le slogan avaient été révélés en 2018. L’association Airline Operators of Nigeria (AON) s’oppose à ce projet, sans pertinence selon elle. Le Nigeria compte déjà dix transporteurs locaux.

Le Nigeria maintient ses ambitions de faire décoller sa propre compagnie aerienne nationale. Le ministre de l’Aviation, Hadi Sirika a révélé mardi 27 octobre, face à la commission sénatoriale de l'Aviation, que le lancement de Nigeria Air est prévu dans l’enveloppe de 78,960 milliards de nairas (207,8 millions USD) que réclame son département ministériel dans le projet de loi de budget 2021, rapporte The Guardian.

A en croire le ministre, le pays envisage également de se doter d’un centre de de maintenance, de réparation et de révision (MRO) ; d’une société de crédit-bail aéronautique ; d’un service performant de recherche et de sauvetage ; et d’une université aérospatiale avec le soutien de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

S’agissant du transporteur national, le nom, les couleurs et le slogan (« Bringing Nigeria closer to the world ») avaient été révélés à la presse en juillet 2018 au cours du salon aéronautique de Farnborough au Royaume uni. Le décollage était initialement prévu pour décembre de cette année-là. L'absence de ressources financières et les critiques des experts et du grand public avaient cependant contraint le gouvernement à reporter ce projet.

Cinq avions dont des Airbus A330s et Boeing 737s devraient servir de flotte de lancement avec un objectif visé de 30 avions d’ici les cinq prochaines années. Le transporteur se projette à 81 liaisons, dont 40 lignes nationales, régionales et sous-régionales et 41 dessertes internationales. Structuré sur la base d'un partenariat public privé, le capital initial devrait se situer entre 150 et 300 millions de dollars, investis en tranches.

 

Les compagnies aériennes du Nigeria, réunies sous l’égide de l’AON (Airline Operators of Nigeria), ont de tout temps critiqué ce projet dont elles ne voient pas la pertinence. Elles plaident plutôt pour une meilleure réglementation de l’environnement opérationnel qui jusqu’ici n’est pas favorable à la viabilité des compagnies domestiques. En effet, le prix du carburant, le poids des taxes doublé de la forte concurrence des compagnies étrangères constituent, selon l’AON, des facteurs qui plombent de développement des transporteurs nationaux.

 

Orphelin d'une compagnie nationale depuis 2003, le Nigeria  compte à ce jour dix transporteurs locaux  à savoir, Arik Air, Air Peace, Dana Air, Med-View, Aero Contractors, Overland, First Nation, Azman Air, Max Air et Ibom Air. La compagnie privée United Nigeria, basée à Enugu, ambitionne de prendre les airs d’ici la fin de l’année.

Romuald Ngueyap

Lire aussi : Nigeria Air ne décollera pas cette année

United Nigeria, le nouveau transporteur qui veut prendre les airs d’ici la fin de l’année 2020

Partager
Mot clé :
Précédent

South African Airways(SAA) : l’Etat d

Suivant

Air Sénégal et Air Peace mettent le ca

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.