Breaking News :

mardi 24 novembre 2020

Le Burkina Faso veut réduire la taxe sur les billets d’avion de jusqu’à 95%

A compter du 1er janvier 2021, le Burkina Faso envisage de réduire drastiquement la taxe sur les billets d’avion. Le projet de loi de finances prévoit une baisse des prélèvements allant jusqu’à 95%. Ces réductions visent à accompagner la relance de l’industrie du transport aérien.

Si le projet de loi de finances pour l’exécution du budget de l’Etat en 2021 est adopté tel quel, le Burkina Faso effectuera une réduction drastique du prélèvement sur les billets d’avion.

Selon la tarification actuelle, effective depuis janvier 2019, il est prélevé 40 000 FCFA (60 EUR) par passager embarquant en classe Affaires et 20 000 FCFA (30 EUR) par passager en classe Economie.

Les nouveaux tarifs proposés sont de 2500 FCFA (3,8 EUR) par passager en Première classe, 1500 FCFA (2,3 EUR) en classe Affaires et 1000 FCFA (1,5 EUR) en classe Economie. Cette tarification concerne les voyages à l’intérieur de la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine). Pour les autres destinations, le prélèvement sera respectivement de 7500 FCFA (11 EUR), 5000 FCFA (7,6 EUR) et 2500 FCFA ( 3,8 EUR).

Ces réductions, explique le gouvernement, visent à « accompagner les entreprises de navigation aérienne dans cette situation financière difficile ».

Laquelle difficulté est due d’une part, à la situation sécuritaire du Burkina Faso (menaces permanentes d’attaques terroristes), « qui rend sa destination peu favorable au tourisme et à l’accueil des voyageurs pour de grands rassemblements ». D’autre part, les mesures prises pour limiter la propagation de la Covid-19 dans le pays.  

« Au cours de l’exercice 2020, il a été donné de constater un ralentissement au niveau des activités du secteur de navigation aérienne », affirme le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement. Conséquence : à fin juin 2020, la Direction générale des impôts a seulement mobilisé un montant de 28,38 millions FCFA, soit un taux de recouvrement de 24,04% par rapport aux prévisions de la période (118,03 millions), et un taux d’exécution de 10,26% par rapport aux prévisions de l’année (276,50 millions).

Le Prince Fogue

Lire aussi :  
Certification OACI : l'aéroport de Ouagadougou entre dans la dernière phase du processus

Partager
Mot clé :
Précédent

Tuscar Aero Clinic : la nouvelle platefo

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.