Breaking News :

jeudi 29 octobre 2020

Afrique australe : Les restrictions sur les voyages menacent 5 millions d'emplois dans l’industrie du transport aérien

Selon l'Association des compagnies aériennes d'Afrique australe (AASA), 5 millions d'emplois sont menacés dans la région du fait des mesures anti-Covi-19 appliquées au transport aérien. C’est la raison pour laquelle elle demande aux gouvernements de la région de soutenir tous les acteurs du secteur, et lever toutes ces restrictions.

« La reprise économique et la croissance future de l'Afrique australe, ainsi que près de cinq millions d'emplois dans la région, sont menacées en raison de l'imposition continue de restrictions incohérentes et arbitraires sur les voyages aériens». Voilà l’alerte lancée par l'AASA jeudi 8 octobre, lors de sa 50e assemblée générale annuelle tenue virtuellement.

« Pas un seul acteur de l'industrie aéronautique n'a été épargné. Toute organisation dépendant des revenus des opérations aériennes et des passagers est affectée, avec des conséquences sociales et financières traumatisantes. Les gouvernements peuvent et doivent apporter leur soutien à l'ensemble du secteur, car la reprise de leurs économies en dépend fortement », plaide Chris Zweigenthal (photo) le président-directeur général de l'AASA.

Pour cela, son organisation appelle les gouvernements de la région à accorder un soutien à l'ensemble de leurs industries du transport aérien et du tourisme, en prenant en compte les compagnies aériennes des secteurs privé et public, les aéroports, les services de navigation aérienne, les agents d'assistance au sol, les régulateurs de la sécurité, les fournisseurs et les entreprises connexes.

Selon elle, le soutien pourrait être fourni par des injections de liquidités, des prêts garantis par le gouvernement et des mécanismes de secours tels que des dérogations et des réductions d'impôts et de charges. Les gouvernements pourraient également adopter des mesures claires et cohérentes pour la reprise en toute sécurité des voyages régionaux et internationaux.

Le Prince Fogue

 Lire aussi : IATA, AASA, BARSA demandent au gouvernement sud-africain de soutenir financièrement l'aviation

Partager
Mot clé :
Précédent

Le Nigéria ratifie les accords aériens

Suivant

Le Kenya adopte le projet de création d

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.