Breaking News :

jeudi 29 octobre 2020

Royal Air Maroc ne relancera pas ses vols réguliers avant le 10 novembre

Royal Air Maroc (RAM) proroge jusqu’au 10 novembre son programme de vols spéciaux, en raison de la prolongation de l’état d’urgence. En absence d’opérations régulières, RAM s’enfonce un peu plus dans la crise financière. La compagnie perd environ 4,6 millions EUR par jour.

Les vols réguliers de Royal Air Maroc (RAM) ne reprendront pas avant au moins un mois. Pour cause, ce jeudi 8 octobre, la compagnie nationale marocaine a prolongé d’un mois supplémentaire (jusqu’au 10 novembre) son programme de vols spéciaux. Une mesure qui intervient juste après la prorogation par le conseil du gouvernement, de l’état d’urgence (du 10 octobre au 10 novembre) en vigueur au Maroc depuis mars. Celui-ci vise à lutter contre la propagation de la Covid-19. 

Lancés depuis le 15 juillet, les vols spéciaux de RAM remplacent les voyages réguliers initialement prévus ce troisième trimestre. D’ailleurs, le transporteur demande aux passagers en possession de billets sur les liaisons régulières d’appeler son centre d’appel, « pour s’enquérir des modalités de changement ou d’annulation de ces billets ». 

Malgré la prorogation de l’état d’urgence, le Maroc a tout de même partiellement rouvert ses frontières aériennes aux touristes étrangers le 6 septembre dernier. Cette exception est soumise à la condition de disposer d’une réservation confirmée dans un hôtel marocain, et ne vaut que pour les expatriés non soumis à la formalité du visa.

En prorogeant la suspension de ses vols réguliers, Royal Air Maroc s’enfonce quant à elle un peu plus dans la crise financière. L’entreprise qui perd environ 4,6 millions EUR par jour, s’est déjà séparée de 140 employés. Son plan de sauvetage prévoit environ 900 suppressions de postes (environ 30% de ses effectifs). La société envisage également de vendre ou louer une vingtaine d’aéronefs, et de réduire son réseau, avec la suppression de plusieurs lignes en Afrique, Asie, Europe et Amérique.

Le Prince Fogue

Lire aussi :  

Solidarité chez les pilotes de la RAM : 37 millions d’EUR en contrepartie de la réintégration des 65 licenciés

Maroc : Une banque européenne à la rescousse de l'Office national des aéroports (ONDA)

Partager
Mot clé :
Précédent

G5 Sahel: vers un ciel unique en vue du

Suivant

Air Seychelles desservira ponctuellement

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.