Breaking News :

jeudi 29 octobre 2020

Air Namibia de nouveau menacée de liquidation pour une dette de 22 ans due à la defunte Challengair

Le liquidateur de la défunte compagnie belge  Challengair demande la liquidation d’Air Namibia.  C’est à la suite du non-paiement par celle-ci des mensualités d’une somme de $24,2 millions, ordonnée par deux tribunaux européens. C’est l’indemnisation compensatrice  des dettes dues dans le cadre d’un contrat de location d’avions conclu en 1998  avec Challengair.

La vieille dette d’Air Namibia envers Challengair vient à nouveau menacer sa survie. Interrogé par ch-aviation le mardi 6 octobre, Sisa Namandje, l’avocat d’Anicet Baum, le liquidateur de la défunte compagnie belge, révèle qu’il a demandé la liquidation de la compagnie nationale namibienne. C’est à la suite du non-paiement par celle-ci des mensualités relatives au règlement d’une somme de 24,2 millions USD.

Le passif financier dont il est question ici est une somme qu’Air Namibia devrait verser aux ayant droits de Challengair. En effet, le transporteur namibien a été condamné par les tribunaux de Paris (en 2011) et de Munich (en 2015), à verser 25 millions d'euros (29,4 millions USD) au titre d’indemnisation des dettes non acquittées par celui-ci dans le cadre d’un contrat de location d’appareils avec équipage  en 1998.

En réclamation de ce dû, les représentants de la défunte entreprise ont commencé en janvier 2019, à saisir des fonds appartenant à Air Namibia, gelant une partie de ses comptes en Europe. Dans un communiqué publié le 18 décembre de la même année, Air Namibia affirmait avoir trouvé un arrangement « à l’amiable » avec ses créanciers, sans en préciser les contours.

Cette affaire qu’on croyait jusque-là réglée, refait surface alors que la société traine une dette de 42,3 millions USD à l’égard de ses fournisseurs. Pour rétablir sa solvabilité et mettre en œuvre un nouveau modèle commercial rentable, la compagnie a besoin de 8 milliards de dollars namibiens (475 millions USD). Depuis le mois de septembre, les salaires de certains employés de la compagnie ont été réduits de moitié. Ceci pour réduire ses coûts d’exploitation et garantir sa survie. 

Le Prince Fogue

Lire plus : Air Namibia reprend ses activités commerciales le 20 septembre
Air Namibia : Le directeur financier et le porte-parole démissionnent au milieu des turbulences

Partager
Mot clé :
Précédent

Cap-Vert : vers la reprise imminente de

Suivant

Afrique du Sud : Emirates revient à Du

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.