Breaking News :

mercredi 21 octobre 2020

Sauvetage de South African Airways : Ethiopian Airlines se dit prête pour une coentreprise avec l’Etat

Le patron d’Ethiopian Airlines s’engage à accompagner la relance de South African Airways (SAA) dans le cadre d’une coentreprise avec le gouvernement sud-africain. Il propose un apport en flotte, en équipage et en services de maintenance. SAA, en restructuration depuis décembre 2019, a besoin de $600 millions pour redécoller. 

 

« La plus grande compagnie aérienne d'Afrique, Ethiopian, est prête à fournir des avions, des pilotes et des services de maintenance à sa rivale sud-africaine en difficulté (South African Airways, ndlr), dans le cadre d'une coentreprise avec le gouvernement de ce pays ». Voilà l'intégralité du post fait par le transporteur national éthiopien sur son compte Twitter ce lundi 5 octobre, et attribué à son président-directeur général.

Si cette déclaration de Tewolde GebreMariam (photo) ne surprend pas les observateurs du transport aérien, elle a le mérite d'officialiser ce qui ne restait jusque-là qu'une rumeur. En effet, depuis plusieurs mois, la presse généraliste et spécialisée mondiale affirme qu'Ethiopian Airlines veut entrer dans le capital de South African Airways ( SAA) pour éviter  sa liquidation.

En restructuration depuis le 5 décembre 2019 le fleuron national sud-africain tourne à perte depuis 2011, malgré les multiples renflouements financiers de l'État. Son plan de sauvetage adopté le 14 juillet dernier, attend toujours d'être financé. Jusque-là certains bailleurs de fonds n'ont promis qu’une partie de la somme nécessaire, le reste devant être fourni par l'État sud-africain. C'est la raison pour laquelle les administrateurs de l'entreprise ont ordonné le 29 septembre, la cessation de ses opérations charter et de rapatriement jusqu'à l'obtention de l'enveloppe totale.

Pour redécoller, SAA a besoin de 10,2 milliards de rands ($600 millions). Son nouveau business plan prévoit le licenciement de 2 700 employés (environ 60% de ses effectifs). Dans sa forme restructurée, le transporteur, devrait reprendre ses vols avec une flotte de six appareils pour un effectif de 1000 employés, et ce jusqu’en février 2021.


Lire aussi Ethiopian Airlines à la rescousse d’Air Mauritius ? Les administrateurs mauriciens démentent

South African Airways suspend toutes les opérations alors que le plan de sauvetage manque de financement


Partager
Mot clé :
Précédent

Mango Airlines trouve un accord avec SAA

Suivant

EgyptAir réceptionne son dernier A220-3

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.