Breaking News :

mercredi 21 octobre 2020

Le trafic passager des compagnies africaines a chuté de 90,1% en août

Sans surprise, le trafic passager des transporteurs africains reste très faible. C’est ce qui ressort des résultats de l’Association internationale du transport aérien (IATA), publiés le mardi 29 septembre. Ceux-ci montrent que l’activité a chuté de 90,1% en août, par rapport à la même période en 2019. C’est néanmoins mieux que la baisse de 94,6% enregistrée en juillet. Par ailleurs, la capacité s'est contractée de 78,4%, et le coefficient d'occupation a reculé de 41% par rapport à août de l’année dernière, pour s'établir à 34,6%.

Selon l’IATA, c’est le taux de remplissage le plus bas de toutes les régions du monde. Sur le plan mondial justement, la demande a baissé de 75,3% par rapport à août 2019. Ce n'est qu’une légère amélioration par rapport à la contraction annuelle de 79,5% constatée en juillet. La capacité du mois d'août a diminué de 63,8% par rapport à il y a un an, et le coefficient d'occupation a plongé de 27,2%, pour se fixer à 58,5%. A en croire l’Association, c’est le taux le plus bas de l’histoire.

Pour son président-directeur général, on a vécu « la pire saison estivale de l'industrie ». « La reprise de la demande internationale est pratiquement inexistante », affirme Alexandre de Juniac. « Il y a quelques mois, nous pensions qu'une baisse de la demande en année pleine de -63% par rapport à 2019 serait aussi grave que possible. Avec la triste période de pointe des voyages d'été derrière nous, nous avons révisé nos attentes à la baisse à -66% », se désole-t-il.

 Hakim Saidi 

Lire aussi :  IATA : Les perspectives se détériorent encore plus pour l’aviation africaine en 2020

Partager
Mot clé :
Précédent

Air Mauritius relance ses vols internati

Suivant

Air Madagascar suspend ses vols de rapat

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.