Breaking News :

jeudi 29 octobre 2020

Air Mauritius : les employés refusent le congé non payé et le travail à temps partiel

Airline employees association, Air Mauritius technical support staff union, Union of employees of Air Mauritius et  Private transport employees union, ne sont pas prêts à faire de nouveaux sacrifices pour assurer la survie d’Air Mauritius. Dans un communiqué publié dimanche 27 septembre, et dont Le Mauricien a pris connaissance, les quatre syndicats estiment que les réductions de salaires variant de 40 à 60% déjà consenties par leurs membres, sont largement suffisantes.

« Ce sacrifice est déjà difficilement supportable pour des familles qui dépendent de ces revenus », affirme le négociateur de la plateforme réunissant ses organisations. « Les employés d’Air Mauritius ne pourront accepter davantage de sacrifices. Surtout pendant que l’État mauricien favorise une compagnie étrangère pour ramener des passagers à Maurice et qu’il accorde des droits de trafic à d’autres compagnies, au détriment de la compagnie nationale », explique Ivor Tan Yan.  

Pour se faire entendre, ces mouvements syndicaux annoncent l’organisation d’une conférence de presse dans la rue, ce mercredi. Le 18 septembre dernier, les administrateurs de la société ont informé les salariés qu’à partir du 1er octobre, ils prendront un congé non payé, ou travailleront à temps partiel. Selon Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh K. Gokhool, toutes les mesures prises jusque-là pour réduire les coûts du transporteur ne sont pas suffisantes. 

Sous administration provisoire depuis le 22 avril, Air Mauritius a besoin d'une injection de 10,3 milliards de roupies (260 millions de dollars) pour honorer ses engagements financiers. La compagnie pourrait perdre environ 9 milliards de roupies d’ici la fin de l’exercice en cours (mars 2021), si les coûts ne sont pas réduits à court terme. En juin, le gouvernement s’est engagé à injecter une allocation équivalente pour la soutenir. 

Le Prince Fogue


Partager
Mot clé :
Précédent

Reprise imminente des vols de Camair-Co

Suivant

Airlink revient sur le régional avec la

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.