Breaking News :

jeudi 29 octobre 2020

SA Express sauvé de la liquidation par ses employés qui la rachètent

En pleine liquidation, SA Express devrait finalement survire. L’offre de rachat de la compagnie par les employés a été validée cette semaine par les administrateurs provisoires et le ministère des entreprises publiques. Cette offre a été retenue parmi 17 renchérisseurs.

Les 691 travailleurs concernés, réunis autour de la société anonyme baptisée Fly SAX, créée en août, devront maintenant fournir au minimum 250 millions de rands (14,5 millions USD). Cette somme servira à racheter la société, payer en partie ses créanciers et lui fournir des capitaux initiaux pour relancer ses activités.

Pour ce faire, ils se sont associés à Uprise.Africa, une plateforme de financement participatif et de capital-investissement. C’est cette dernière qui a la charge de collecter les participations des uns et des autres. Une étape qui est loin d’être facile, reconnait Thabsile Sikakane, porte-parole de Fly SAX, car la mise sur pied d'une offre de crowdsourcing pour sauver une compagnie aérienne n'a jamais été faite auparavant. Ils estiment la valeur de SA Express à au moins 1,5 milliard de rands ( 91 millions de dollars).

Les opérations commerciales de SA Express sont suspendues depuis le 18 mars, après que la compagnie a été placée en redressement judiciaire le 6 février. Une liquidation provisoire a été prononcée par la justice le 28 avril, faute d'argent pour financer son sauvetage. Le verdict final a finalement été reporté au 28 octobre à la Haute cour de Gauteng. Entre temps quatre Bombardier CRJ200, des pièces de rechange d’aéronefs, des groupes auxiliaires de puissance (APU), les licences du transporteur (AOC, AMO, ATNS, ICASA, etc.), et tous les autres actifs incorporels nécessaires à l’exploitation de la compagnie en Afrique australe, avaient été mis aux enchères. 

Hakim Saidi

Lire aussi :

SA Express : les travailleurs tentent de racheter l’entreprise pour sauver leurs emplois

Afrique du Sud : SA Express mise aux enchères pour éviter sa liquidation


Partager
Mot clé :
Précédent

Air Côte d’Ivoire devient le 3e explo

Suivant

Reprise imminente des vols de Camair-Co

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.