Breaking News :

lundi 28 septembre 2020

Etihad oppose un refus à Air Seychelles qui demande la restructuration de sa dette

Etihad Airways Partners II, un SPV (Special Purpose Vehicle) soutenu par Etihad Airways, a rejeté la proposition d’Air Seychelles de réduire la valeur de son prêt à 15 millions de dollars. Celui-ci arrive à échéance en juin 2021.

Le transporteur seychellois, dont Etihad Airways détient 40% des actions, a fait cette demande en juillet, craignant qu'en l'absence d'une restructuration elle deviendra insolvable. Air Seychelles a d’ailleurs fait défaut sur une échéance de remboursement de dette, prévue le 24 août.

En septembre 2015 et mai 2016, Etihad via son SVP avait levé deux dettes (d’une maturation de 5 ans) sur les marchés internationaux pour un montant respectif de 700 millions et 500 millions de dollars. Le total des fonds avait été réparti entre le transporteur émirati, Etihad Airport Services, Air Seychelles, Air Serbia, Air Berlin, Jet Airways et Alitalia. En vertu de l’accord initial, chaque compagnie devrait payer sa propre dette, mais les trois dernières  ont depuis lors fait faillite.

Des discussions sont maintenant annoncées entre le gouvernement de Victoria et les créanciers d’Air Seychelles pour trouver une voie à suivre.
Il n’est pas certain que Etihad Airways soit encore enthousiasmée à injecter des capitaux dans Air Seychelles  alors qu’elle subit durement elle-même les effets de la pandémie de la Covid-19. Le transporteur, basé à  Abu Dhabi,  a affiché une perte d'exploitation de 758 millions de dollars au premier semestre en raison d'une baisse de 38% des revenus, qui s'établissaient à 1,7 milliard de dollars.


Hakim Saidi 

Partager
Mot clé :
Précédent

Air Tanzania ne repartira pas en Inde av

Suivant

Emirates revient à Casablanca au Maroc

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.