Breaking News :

vendredi 27 novembre 2020

Kenya Airways prévoit de licencier la moitié de ses pilotes

Passer de 414 à 207 pilotes au cours des trois prochaines années. C’est l’objectif visé par Kenya Airways (KQ) pour réduire ses coûts d’exploitation. Selon Business Daily, qui l’a révélé ce lundi 24 août 2020, les pilotes représentent 45% de la masse salariale de la compagnie parapublique kenyane, mais seulement 10% de sa main-d'œuvre. Cette réduction d’effectifs devrait donc lui permettre d’économiser près de 3,24 milliards de shillings kenyan (30 millions de dollars).

« Sur la base de notre projection sur trois ans, nous aurons besoin de 50 à 60% des pilotes pour soutenir efficacement la réduction de nos opérations », a confié le PDG de KQ à Business Daily.« Notre objectif est de réduire d'environ 50% les coûts fixes totaux de l'entreprise, et pas seulement les coûts de personnel, en réponse à nos prévisions de revenus », a ajouté Allan Kilavuka. Si l’on s’en tient aux projections des dépenses totales de l’année en cours, la société pourrait économiser jusqu'à 63 milliards de shillings (583 millions de dollars)avec cette mesure. 

A en croire le site économique, KQ a jusqu'à présent licencié environ 650 employés, principalement des pilotes stagiaires, des personnels de cabine stagiaires, des techniciens stagiaires et du personnel nouvellement embauché. Le transporteur prévoirait de supprimer 590 emplois supplémentaires. 

A titre de rappel, Kenya Airways cumule huit années successives de pertes financières. En raison de la pandémie de Covid-19, elle table sur une perte annuelle d’environ 500 millions de dollars pour l'année courante. Depuis la reprise de ses vols internationaux le 1er août, la compagnie a supprimé huit lignes africaines.


Partager
Mot clé :
Précédent

SonAir transfère ses deux Boeing 737-70

Suivant

Kenya Airways affiche une perte de 133 m

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.