Breaking News :

samedi 26 septembre 2020

Fastjet ne reprendra pas ses vols régionaux avant la mi-octobre


Le groupe Fastjet n’est pas prêt à reprendre ses vols internationaux. Selon la dernière mise à jour de sa situation commerciale, publiée le 19 août, « les voyages internationaux ne reprendront au plus tôt qu'à partir de la mi-octobre 2020 ». Ceci même si l’Afrique du Sud venait à rouvrir ses frontières le 1er octobre, soit au lendemain de l’expiration des mesures de restriction actuellement en vigueur dans le pays. 

Entre temps, le transporteur low-cost continue d'effectuer des vols de rapatriement « limités » entre le Zimbabwe et l'Afrique du Sud. C’est ce dont il se contente depuis la suspension de ses activités commerciales à la mi-mars. 

Bien avant la crise sanitaire, le groupe était déjà en difficulté, lui n’arrive décidément pas à développer son modèle low-cost sur le continent. Après la mise en liquidation judiciaire de son unité tanzanienne, la suspension des activités de sa filiale au Mozambique, Fastjet est actuellement en pourparlers avec  Solenta Aviation Holdings( l’actionnaire majoritaire), en vue de la cession de sa branche du Zimbabwe.

A la mi-août, le groupe disposait de 1,3 million de dollars de réserves dont 600 000 dollars affectés aux opérations de sa filiale sud-africaine FedAir et non cessibles à autre entité du groupe Fastjet. En crise de liquidités, Fastjet vient d’obtenir l’engagement de Solenta  de souscrire une augmentation de capital d'au moins 1,5 million de dollars. En mai, ce dernier lui avait déjà accordé un prêt de 600 000 dollars contre  la mise en garantie de l'un de ses Embraer ERJ-145.


Le Prince Fogue

Partager
Mot clé :
Précédent

Egyptair atteint son taux d'exploitation

Suivant

La République du Congo ouvrira ses fron

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.