Breaking News :

vendredi 25 septembre 2020

L’État algérien promet une aide financière à Air Algérie

Air Algérie bénéficiera d’une aide financière de l’Etat. C’est ce qu’a confié le ministre des Transports dimanche 16 août, dans un entretien avec la télévision Ennahar. Quelle est la valeur de l’enveloppe qui sera allouée au fleuron national ? Hani Lazhar ne le dit pas. « Avant de parler de renouvellement et de renforcement de la flotte aérienne, avec des avions neufs et modernes, il faut évaluer la véritable situation de notre compagnie aérienne », précise-t-il.

Selon lui, « il n’est pas exclu que l’entreprise soit restructurée, et mise sur des bases plus saines ». L’objectif serait d’instaurer une politique de « gestion qui lui garantira l’efficience et la rentabilité requises ». D’ailleurs, dans une correspondance datée du 27 avril dernier, la division des affaires générales du transporteur national a invité ses différents partenaires sociaux à formuler des propositions pour la restructuration de l’entreprise après la pandémie.

Clouée au sol depuis la mi-mars (excepté les vols de rapatriements et les vols cargo), Air Algérie a perdu 16,3 milliards de dinars (127 millions de dollars) entre mars et avril. Selon le ministre algérien des Finances, Aymane Benabderrahmane, ces pertes sont la résultante de l’annulation de 4 357 vols pendant ces deux mois. Au 9 juin, l’entreprise avait déjà perdu 295,7 millions de dollars, pour plus de 17 620 vols annulés. Elle pourrait perdre 692,6 millions de dollars d'ici à la fin de l'année.

Le Prince Fogue

Partager
Mot clé :
Précédent

Au Nigéria, les vols internationaux rep

Suivant

Ethiopian Airlines revient à Guangzhou

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.