Breaking News :

mardi 29 septembre 2020

A cause de la Covid-19, Air Algérie pourrait perdre plus de 690 millions de dollars en 2020

La pandémie de coronavirus causera un gros manque à gagner pour Air Algérie. Dans une interview accordée à « Algérie Presse Service » ce mardi 9 juin 2020, le porte-parole de la compagnie nationale algérienne révèle que celle-ci pourrait perdre 692,6 millions de dollars d'ici à la fin de l'année. « Même si on décide de reprendre cette activité (transport aérien, ndlr), on va le faire à hauteur de 30% de notre programme habituel, et on ne peut pas excéder les 40% d'ici à la fin 2020 », explique Amine Andaloussi.

Par ailleurs, il estime que le retour à la normale du trafic aérien pour Air Algérie et pour les autres compagnies dans le monde, ne peut se faire avant l'année 2023 voire 2025. « Les experts estiment que tout ce qu'ont subi les compagnies aériennes mondiales jusqu'à présent n'est qu'un premier choc. Ces compagnies vont subir un deuxième choc, qui sera plus dur : celui de la faiblesse des flux des passagers après la reprise », confie le chargé de la communication du fleuron national.

Depuis la suspension du trafic aérien le 18 mars, à l’exception des vols cargo et des opérations de rapatriement, Air Algérie a déjà annulé environ 17 620 vols. Cela ne l’a pas exonéré de charges incompressibles telles que la maintenance des avions, la location des sièges, les charges des fournisseurs et prestataires, et évidemment les salaires. Conséquence immédiate, le transporteur aérien a déjà perdu 295,7 millions de dollars. Néanmoins, l’entreprise dispose encore d’une trésorerie de 505,8 millions de dollars.

 

Partager
Mot clé :
Précédent

La Tunisie pourrait perdre 600 millions

Suivant

Air Tanzania renforce son réseau domest

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.