Breaking News :

vendredi 25 septembre 2020

Liste noire UE : L’interdiction frappe les compagnies aériennes de 14 pays africains

14 pays africains ne peuvent pas faire voler certaines de leurs flottes dans le ciel européen. Cette information fait suite à la mise à jour de la liste de sécurité aérienne publiée ce lundi 02 mai par la commission de l’Union Européenne.

 

Toutes les compagnies aériennes  basées au Congo, République Démocratique du Congo, Djibouti, Guinée Equatoriale, Érythrée, Libéria, Libye, São Tomé et Príncipe, Sierra Leone, Soudan et Angola (à l'exception de TAAG Angola Airlines et Heli Malongo), restent interdites d’exploitation dans le ciel européen , « en raison d'un manque de supervision de la sécurité par les autorités de l'aviation de ces États ». C’est plus d’une cinquantaine de transporteurs africains, publics et privés, qui sont frappés par cette interdiction.  Le Soudan (12), la RDC (10), la Libye (8) et l’Angola (7) représentent les plus grandes proportions avec un total cumulé de 37 compagnies blacklistées.

 

Dans la même logique, Med-View Airlines (Nigeria) et Air Zimbabwe (Zimbabwe) ne peuvent pas voler vers l’UE, à cause « des préoccupations de sécurité concernant ces compagnies elles-mêmes ».   En revanche , Air Service Comores (Comores) peut desservir l’Europe, mais à condition de le faire à partir de « type d'avions spécifiques ». 

 

« La liste de la sécurité aérienne de l'UE devrait être utilisée comme un instrument qui aide les compagnies aériennes et les pays répertoriés à réévaluer et à améliorer leurs normes de vol » a déclaré la commissaire européenne aux Transports, Adina V?lean, ajoutant que la Commission, avec l'aide de l'Agence de la sécurité aérienne de l'Union européenne, est prête à coopérer  pour améliorer la sécurité aérienne desdits pays.

 

Notons que cette  nouvelle mise à jour de la liste de sécurité aérienne est basée sur l'avis unanime d’experts des États membres de l’union européenne qui se sont réunis, par vidéo-conférence,  du 12 au 14 mai 2020 sous les auspices du comité de la sécurité aérienne, présidé par la Commission européenne avec le soutien de l'Agence de sécurité aérienne de l'Union européenne ( EASA).

 

Partager
Mot clé :
Précédent

South African Airways prévoit de resti

Suivant

Tanzanie : Precision Air, la principale

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.