Breaking News :

dimanche 27 septembre 2020

Le projet de loi de nationalisation de Kenya Airways connaîtra une avancée significative d’ici août

Au Kenya, la commission parlementaire en charge des transports travaille actuellement sur la finalisation du cadre juridique du projet de loi de nationalisation de la compagnie aérienne, Kenya Airways. Selon, le président de la commission, David Pkosing, toutes les étapes législatives dudit projet validé en conseil de ministres, connaîtront une avancée d’ici août.

« En tant que comité, nous voulons présenter le projet de loi d'ici le mois d'août. Nous sommes déterminés à faire en sorte que la compagnie aérienne reçoive le soutien nécessaire pour retrouver sa gloire perdue. » a-t-il dit.

Dans le cadre de ce processus de nationalisation, le gouvernement, qui détient 48,9% de Kenya Airways, devrait racheter les participations restantes de 51,1% et former un holding, qui comprendra en outre la Kenya Airports Authority (KAA), qui gère aéroports du pays.

C’est le 23 juillet 2019, que le parlement kényan avait donné son quitus pour amorcer la nationalisation de la compagnie nationale. Une initiative qui devrait permettre non seulement de la sauver d’une dette croissance mais également de la rendre plus compétitive.

Déficitaire depuis plusieurs années, Kenya Airways a été contrainte de   restructurer sa dette de 2 milliards de dollars en 2017. Cette semaine, elle a publié ses résultats financiers de l’exercice 2019. En dépit de la hausse du nombre de passagers à 5,1 millions ( +6,7%),  la compagnie a enregistré  une perte de 121,2 millions de dollars,  contre 71 millions de dollars l'année précédente. C’est sa 7ème perte annuelle consécutive.

Selon le président de Kenya Airways, Michael Joseph, le transporteur a demandé un prêt de 9 milliards de shillings ( 84 millions de dollars) en deux tranches en janvier et a depuis reçu le  décaissement de 5 milliards de shillings( 47 millions), le 18 février, pour réorganiser les opérations d'ingénierie et les opérations générales. Il s’attend à recevoir la deuxième partie de la facilité de crédit ( 37 millions) à partir du 1er juillet.

En quasi-cessation d’activités depuis la fin mars en raison du Covid-19, Kenya Airways reprendra ses vols passagers le 8 juin, a confirmé le ministère des Transports.

Partager
Mot clé :
Précédent

L’Etat rejette la demande de renflouem

Suivant

Ethiopian Airlines veut devenir la compa

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.