Breaking News :

mardi 29 septembre 2020

Air Burkina envoie son personnel en chômage technique pour une période de 3 mois

« Considérant l’impact du Covid-19 sur la situation financière de la compagnie…le personnel de Air Burkina est mis en chômage technique partiel à compter du 15 mai pour une période de trois ( 3) mois  » peut-on lire dans la  décision signée ce vendredi par Blaise Sanou, le directeur général.

Ainsi le transporteur national du Burkina Faso, qui est à l’arrêt depuis le 29 mars, ne reverra sans doute pas les airs avant août 2020. En crise de liquidités, Il informe qu’Air Burkina « versera à chaque employé une indemnisation correspondant à 70% de son salaire brut. »

« Pendant la période de chômage technique, le personnel est tenu de rester à la disposition d’Air Burkina » précise Blaise Sanou, rappelant que « la présente décision annule toute disposition antérieure contraire notamment la mise en congé de certains salaries. »

Dans une précédente circulaire en date du 17 avril, le patron d’Air Burkina se montrait déjà pessimiste quant à la reprise des opérations.  « Aucun vol commercial n’est prévu entre Avril et Juin. De plus, les ouvertures de lignes sur Libreville et Abuja prévues pendant cette période sont reportées à des dates ultérieures » déclarait-il.

Ces trois supplémentaires de suspension d’activités  permettront vraisemblablement à Air Burkina d’accélérer les négociations en cours avec l’investisseur américain, African Global Development, pour sa reprise partielle. Dans une interview accordée à Jeune Afrique le 30 avril, Blaise Sanou révélait  que si les négociations « déjà très avancées » aboutissent, sa dette estimée à 23 millions de dollars sera apurée. Le repreneur américain s’engage également à renforcer la flotte  d’Air Burkina avec l’apport de nouveaux avions, dont un Airbus 220, dans un délai de 60 à 90 jours. 

Partager
Mot clé :
Précédent

Kenya: 748 Air Services convertit sept

Suivant

EgyptAir bénéficie d’un prêt d’e

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.