Breaking News :

mardi 22 septembre 2020

Au Nigeria, les compagnies aériennes demandent le gel des redevances pendant 6 mois et l’exonération de la TVA

Affecté par la crise sanitaire, le secteur de transport aérien nigérian est confronté à des problèmes. Pour atténuer l'impact, les compagnies aériennes regroupées sous l’égide de l’AON ( Airline Operators of Nigeria), ont présenté mardi dernier au gouvernement, les palliatifs possibles. Ainsi, ces derniers demandent une suppression de la TVA dans leur secteur.

En effet, un décret présidentiel de 2018 indique une exonération de TVA dans le secteur de transport, lequel décret, selon les opérateurs, n’a jamais été appliqué.

D’après une note de déclaration des opérateurs, c’est le moment favorable pour l’application de ce décret. « Maintenant que le secteur est au point mort suite à la suspension des opérations aériennes en raison de la pandémie Covid-19, il faut que la suppression de la TVA devienne une réalité dans le cadre des palliatifs post-Covid-19 pour les compagnies aériennes », a indiqué la déclaration.

En outre, les compagnies demandent la suspension de toutes les redevances de l’Autorité Nigériane de l’Aviation Civile (NCAA), de l’Autorité Fédérale des aéroports du Nigéria (FAAN) et de l’Agence de Gestion de l’espace aérien nigérian (NAMA) pour les vols domestiques dans le pays pendant 180 jours ( 6 mois).

Depuis la suspension des vols le 27 mars dernier, les transporteurs aériens du Nigeria déclarent des pertes  en revenus de plus de 900 millions de dollars.

Tovigbé P.

Partager
Mot clé :
Précédent

Covid-19 : « Seules survivront les comp

Suivant

RwandAir réduit de jusqu’à 65% les s

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.