Breaking News :

lundi 28 septembre 2020

Covid-19 : Air Zimbabwe met une partie des employés en congés sans solde, mais rassure de l’intégralité des salaires d’avril

Air Zimbabwe enverra la majorité de son personnel en congé sans solde à compter du 23 avril, en raison de la fermeture de l'espace aérien pour freiner la propagation du coronavirus ( covid-19).

«  Les opérations de la compagnie aérienne sont au point mort car la plupart des destinations de voyage pour passagers sont bloquées avec des restrictions de voyage, ce qui implique des entrées de revenus nulles » explique la compagnie dans une note au personnel.

Par conséquent, « notre effectif sera réduit et une équipe squelettique identifiée par les chefs de département sera en place pour assurer les opérations ad hoc, la conformité de la navigabilité, la sécurité, la sûreté des aéronefs et des équipements associés au sein de la compagnie aérienne », ajoute la note interne.

« Certains d'entre nous seront mis en congé non payé pour une durée indéterminée à compter du 23 avril 2020 jusqu'à la normalisation des opérations. Cependant, les salaires d'avril 2020 seront intégralement payés à tout le personnel. »

La compagnie, sous administration provisoire depuis 2018 a déclaré que la décision avait été prise après avoir évalué toutes les options disponibles et possibles.  En difficulté financière depuis des années, Air Zimbabwe dispose d’un seul avion opérationnel, un Boeing 767-200. C’est grâce à lui qu’elle dessert Johannesburg en Afrique du Sud, Dar-Es-Salaam en Tanzanie, et les villes zimbabwéennes de Bulawayo et Victoria Falls.   Elle a réceptionné un Embraer 145 en mai 2019 et plus récemment un Boeing 777, mais ces appareils ne sont pas encore opérationnels.

Partager
Mot clé :
Précédent

Covid-19 : Le fournisseur franco-améric

Suivant

L’IATA encore plus alarmiste : 6 milli

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.