Breaking News :

vendredi 29 mai 2020

Suspension des opérations : Le coronavirus infecte aussi ASKY, ainsi que les sud-africaines FlySafair et Comair

La liste des transporteurs africains ayant cloué l’ensemble de leur flotte, en raison de la pandémie de coronavirus (covid-19) continue de se rallonger.

Asky a suspendu toutes ses opérations depuis la semaine dernière. Ses huit avions (sept Boeing 737 et un Dash 8) sont désormais stationnés sur le tarmac de l’aéroport de Lomé, et ses équipages sont en vacances forcées. La compagnie panafricaine ne dessert que des villes africaines ; et en raison de la fermeture des espaces aériens de la plupart des pays du continent, une telle décision s’imposait. 

En Afrique du Sud, le confinement total en vigueur à partir de jeudi 26 mars 2020, et ce pendant 21 jours, fait d’autres victimes dans l’industrie nationale du transport aérien. A la suite de l’allocution du Chef de l’Etat sud-africain, la compagnie privée FlySafair a annoncé la suspension de tous ses vols entre le 26 mars et le 20 avril 2020.

Comair, opérateur de la marque kulula.com et British Airways, a suivi ce mardi matin, suspendant ses opérations du 27 mars au 17 avril. Pendant cette période, tous les employés de l’entreprise seront mis en congé technique. Si cela est possible, certains pourront travailler à domicile, pour des opérations non commerciales.  

Elles rejoignent d’autres compagnies comme Air Algérie, Air Tanzania, Cabo Verde Airlines ou encore Rwandair. Air Madagascar, Air Sénégal, Egyptair, Royal Air Maroc, Tunisair, South African Airways et Kenya Airways ont également suspendu leurs vols internationaux à la suite des fermetures des frontières aériennes de plusieurs pays à travers le monde.  

Partager
Mot clé :
Précédent

South African Airways : le Covid-19 con

Suivant

IATA : Le transport aérien mondial perd

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.