Breaking News :

mardi 01 décembre 2020

South African Airways : La diffusion de la feuille de route du plan de sauvetage reportée au 31 mars 2020

Complexe est l’établissement de la feuille de route du sauvetage de South African Airways (SAA), criblée de dettes. Dans un communiqué publié le 28 février, Siviwe Dongwana et Les Matuson, administrateurs en charge de la restructuration de la compagnie, ont indiqué avoir demandé et obtenu la prolongation d’un mois de la date de publication du plan de sauvetage de la compagnie nationale sud-africaine.

« La lettre envoyée par courrier électronique demandait aux créanciers de voter pour ou contre la prolongation », explique les responsables du cabinet Matuson Associate, en charge du dossier. « La prolongation du 28 février au 31 mars 2020 a été approuvée par la majorité requise des créanciers détenant des droits de vote dans la société », ajoute-t-ils.

Avant sa publication, le comité des employés, le comité des créanciers et le ministère des entreprises publiques auront la possibilité de faire des propositions auprès des praticiens, concernant le projet de plan de sauvetage de la structure.

« Une fois que les praticiens auront examiné et discuté des propositions susmentionnées, le plan de sauvetage commercial sera publié par les praticiens, et soumis au vote des créanciers lors d'une réunion convoquée à cet effet. L'assemblée des créanciers dédiée à l’approbation ou non du plan de sauvetage doit être convoquée dans les dix jours suivant la date de publication du plan de sauvetage », affirment Siviwe Dongwana et Les Matuson.

Dans le cadre de cette feuille de route qui vise à remettre South African Airways sur le cap, on s’attend, à partir du mois d’avril prochain, à une réorganisation complète du réseau, une compression progressive des effectifs et une mise en vente de plusieurs actifs.

La semaine dernière, le ministre sud-africain  des Finances, Tito Mboweni,   a indiqué que l’Etat accordera 16,4 milliards de rands supplémentaires ($1,1 milliard) à moyen terme à South African Airways, pour rembourser une partie de ses créances et les intérêts y afférents. En plus des liquidités du Trésor, la Banque de développement de l'Afrique australe s’est aussi engagée, en janvier dernier, à lui fournir un montant total de 3,5 milliards de rands ( $224 millions).

 

 

Partager
Mot clé :
Précédent

L’Etat va (encore) injecter $1,1 mill

Suivant

Air Sénégal envisage d’ouvrir son ca

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.