Breaking News :

dimanche 20 septembre 2020

L’Etat recherche des fonds pour financer la restructuration de Kenya Airways

Kenya Airways pourrait bientôt bénéficier d’un nouvel appui financier de l’Etat. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le ministre des Finances (en photo), vendredi dernier, 10 janvier 2020. « Kenya Airways est essentiel pour le pays et pour la marque nationale, et le gouvernement ne peut pas se permettre de le perdre. Nous avons un plan, et le Trésor est actuellement à la recherche de ressources pour KQ ; pour s'assurer qu'il ne s'effondre pas », a confié Ukur Yatani, en marge de la présentation du rapport sur le secteur du tourisme 2019.

Déficitaire depuis plusieurs années, la compagnie nationale kenyane a été contrainte de restructurer sa dette de 2 milliards de dollars en 2017. Une restructuration qui a permis l’entrée dans son capital de plusieurs de ses anciens créanciers. L’Etat kenyan a 50,1% ; Kq Lenders Co 2017 Ltd détient 39,1% ; Air France-KLM émarge à hauteur de 7,95%. D’autres structures telles que Mike Maina Kamau, Galot International Ltd, et Parametric Portfolio Associates LLC, se partagent les 2,75% restant.

Mais le 23 juillet 2019, le Parlement a voté le projet de nationalisation du fleuron national. Ce qui contraint l’Etat à racheter les parts de ses coactionnaires. Les ressources financières que recherche le Trésor visent principalement à désintéresser les entités citées plus haut, et à financer la restructuration de l’entreprise. Il y a un mois, le transporteur aérien annonçait achever l’année 2019 avec une perte inférieure d'au moins 25% à celle de 2018.

Partager
Mot clé :
Précédent

L’Etat mozambicain attend une étude s

Suivant

Hanitra Rasetarinera est la nouvelle dir

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.