Breaking News :

jeudi 12 décembre 2019

La Kenya civil aviation authority suspend les licences de Safe Air Company et Adventure Aloft

La Kenya civil aviation authority (KCAA) a du pain sur la planche. Après avoir suspendu la flotte Dash 8 de Silverstone Air, le régulateur kenyan a également suspendu ce mardi 12 novembre 2019, les licences d’exploitation de Safe Air Company et Adventure Aloft, deux compagnies privées

 Selon Daily Nation, le directeur général de l’autorité de l’aviation civile kenyane, Gilbert Kibe a fait état de préoccupations en matière de sécurité, à l’issue des inspections des deux transporteurs domestiques.

Les suspensions de ces deux transporteurs aériens interviennent dans un contexte préoccupant pour l’aviation civile kenyane. Comme mentionner plus haut, elles ont eu lieu le même jour que la suspension provisoire (pour une durée de sept jours) des quatre Dash 8 de Silverstone Air. Une décision conservatoire prise après trois incidents impliquant cette compagnie.

Le dernier en date, le 29 octobre 2019, un Cessna Caravan C208 de Safarilink, en provenance de Lamu, avait fait une sortie de piste  lors de l’atterrissage à l’aéroport de Wilson, après la crevaison d’un pneu.

Pour le patron de la KCAA, ces incidents récents restent  «  isolés » et ne remettent pas en cause les niveaux de sécurité de l’aviation civile kenyane.  Le pays a enregistré un taux de conformité de 78% au cours de l’audit de sécurité USOAP effectué en juillet 2018 par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Ces résultats confortent également la licence de catégorie 1 obtenue en mars 2017 à la suite de l’audit IASA initié par la FAA des États-Unis.

 

 

 

Partager
Précédent

Libre circulation : L’Afrique enregist

Suivant

Le conglomérat nigérian, Elin Group,

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.