Breaking News :

samedi 14 décembre 2019

L'IATA milite pour une meilleure représentativité des femmes dans l’industrie du transport aérien

L'Association internationale du transport aérien (IATA) est consciente du fait que les femmes sont sous-représentées dans le secteur de l’aviation civile. Pour changer la donne, elle a lancé ce jeudi 26 septembre 2019, l’ambitieuse campagne « 25by2025 », une initiative de l’industrie aérienne pour promouvoir la diversité des genres dans l’industrie aérienne d’ici 2025.

 «La campagne 25by2025 fournit un contexte mondial et un encouragement aux nombreuses initiatives de nos membres pour combler le déséquilibre des genres. Je suis persuadé que la campagne 25by2025 sera un catalyseur majeur de progrès, un progrès qui amènera l’industrie à en faire davantage dans cet important domaine. Notre travail ne s’achèvera pas en 2025. En fait, ce n’est qu’un début. Notre objectif ultime est évidemment d’atteindre la parité des genres et d’offrir à toutes et à tous des chances égales dans chaque volet de notre industrie », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Ainsi, les compagnies de l’IATA volontairement engagées dans cette initiative, devront d’ici 2025, augmenter de 25% le nombre de femmes dans les postes de direction (à déterminer par les compagnies aériennes membres) de 25 % par rapport aux chiffres actuels ou pour atteindre une représentation minimale de 25 % d’ici 2025 ;  Elles devront également augmenter de 25% le nombre de femmes dans les emplois où elles sont sous-représentées (par exemple, le pilotage et les opérations)  par rapport aux chiffres actuels ou pour atteindre une représentation minimale de 25 % d’ici 2025. Et enfin, elles devront produire des rapports annuels sur les données sur la diversité des genres.

Selon l’IATA,  les femmes comptent pour environ 5 %  de l’ensemble des pilotes dans le monde et 3 % des directeurs généraux.

Pour l'Association, « le déséquilibre hommes-femmes dans le secteur est clair ». Raison pour laquelle elle s’engage à augmenter la représentation des femmes au sein de la haute direction de l’IATA (directeurs et plus), pour passer de la proportion actuelle de 19 % à au moins 25 % d’ici 2025 ; Travailler avec les compagnies membres pour augmenter le nombre de femmes qu’elles nomment dans des rôles de gouvernance, pour passer de la proportion actuelle de 17 % à un minimum de 25 % d’ici 2025 ; Faire en sorte que le nombre de femmes agissant comme panélistes ou conférencières aux conférences de l’IATA atteigne un minimum de 25 % d’ici 2025.

Pour l’instant, seuls China Eastern, Lufthansa et Qatar Airways ont déjà adhéré à la campagne « 25by2025 ».

Partager
Précédent

Uganda Airlines se posera à Bujumbura

Suivant

Uganda Airlines réceptionne ses deux de

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.