Breaking News :

jeudi 21 novembre 2019

Air Botswana veut encore supprimer des postes

S’achemine-t-on vers une nouvelle suppression de postes chez Air Botswana ? Oui, répond « Weekend Post ». « Lors d'une réunion convoquée le mercredi 14 août, le directeur de la maintenance de la compagnie aérienne a informé le personnel de se préparer aux licenciements imminents », écrit le journal local. « Bien sûr, nous allons réduire les effectifs; c’est-à-dire réduire le nombre de techniciens et d’ingénieurs », lui a confié un responsable. A l’origine de cette décision, les conclusions d’une étude faisant état d'un sureffectif dans les départements d'ingénierie et techniques. 

En réalité, Air Botswana souffre d’une crise de gestion depuis bientôt six ans. Plusieurs directeurs généraux se sont succédés  à la tête de la compagnie ; mais sans succès. Ces dernières années, le transporteur aérien a souvent réduit ses effectifs, et  cessé ses opérations sur certaines lignes. Après plusieurs échecs de privatisation, les autorités nationales veulent améliorer les performances de l’entreprise ; afin de donner envie aux potentiels nouveaux investisseurs. Quoiqu’il en soit, la compagnie nationale reste pour le moment déficitaire.

La propriété, les coentreprises,  les concessions, les partenariats et d'autres formes de collaboration commerciale réalisables… Le Botswana a déjà tenté toute forme juridique pour céder l’entreprise ; sans jamais y arriver. Bien parti pour récupérer la structure, Wilderness Holdings a désisté en juin 2017. Avant elle, les offres de rachat des compagnies aériennes Comair, Airlink et Air Mauritius, avaient elles aussi avorté.

Partager
Précédent

Fly 540 vise sept nouvelles lignes domes

Suivant

Air Mauritius lance son École de pilote

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.