Breaking News :

mercredi 17 juillet 2019

Salon du Bourget : Six Q400 pour TAAG Angola et deux ATR 72-600 pour BestFly

Alors que c’est l’avalanche de commandes depuis hier, au Salon aéronautique du Paris-Bourget, ce n’est qu'au deuxième jour de l’exposition que les premiers commandes et intentions d’achats des transporteurs africains se font entendre. Il s’agit principalement de deux compagnies basées en Angola.

Ce mardi 18 juin 2019, DE HAVILLAND Aircraft of Canada a  annoncé  que TAAG ANGOLA est le client, resté anonyme jusque-là, de la commande passé en mars pour six Dash 8-Q400. Le programme était encore la propriété de Bombardier à l'époque.

Cette commande en gestation, depuis Mai 2018, était initialement dévolu au consortium angolais, Air Connection Express Transportes Aereos S.A, lequel annonçait, pour 2019, le lancement d’une nouvelle compagnie domestique dénommée « Angola Expresso ». Les membres de ce consortium comprennent TAAG Angola Airlines, ENANA, Airjet, Air26, Bestfly, Diexim, Mavewa, SJL et Air Guicango. Seulement, en juillet 2018, le ministre des Transports Ricardo Daniel Sandão Queirós Viegas de Abre avait dissous la commission technique chargée de l'organisation et du lancement de la nouvelle compagnie, évoquant plusieurs vices de forme constatés.

Du côté de l’avionneur franco-italien, ATR a annoncé que le transporteur d’affaires angolais BestFly va acquérir deux ATR 72-600 en leasing auprès d’ACIA AERO pour  les  vols d'affaires et des liaisons charters dans l'ensemble du pays. ATR sera aussi présent sur des services de maintenance et de formation pour la compagnie. Les appareils sont attendus dès le mois prochain.

« Il est naturellement essentiel de pouvoir répondre aux besoins de nos clients, qui dépendent de la flexibilité et de la fiabilité de nos solutions, comme nous le faisons depuis la création de BestFly en 2009. L’ATR 72-600 est un avion qui assure la connectivité régionale dans le monde entier grâce à des coûts opérationnels imbattables et à une haute fiabilité 99,7%, ce qui en fait l’appareil idéal pour nos clients… Nous sommes impatients de les accueillir dans notre flotte en juillet. » a commenté Nuno Pereira, Président Directeur Général de Bestfly.

Les commandes se poursuivent jusqu’au 23 juin, date de la fin du Salon. A l’heure actuelle, c’est Airbus qui s’en sort avec les contrats les plus juteux.  Le constructeur européen a terminé le premier jour du Salon avec 118 commandes et engagements d’achat, dont une majorité pour son nouveau Airbus A321XLR qui entrera en service en 2023.

Partager
Mot clé :
Précédent

Nouvelair réceptionne son dixième A320

Suivant

Le PDG d’Air Algérie face aux partena

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.