Breaking News :

lundi 16 décembre 2019

Vols directs vers les Etats Unis : l’Angola recrute un cabinet international de conseil

L'Instituto Nacional da Aviação Civil (INAVIC) de l’Angola a signé  un accord avec le groupe américain Wicks, pour la réalisation d'une évaluation de base des systèmes de supervision de la sécurité de l’institution. Cette démarche, selon le gouvernement angolais s’inscrit dans  ses efforts pour l’obtention de la licence de catégorie 1 de la FAA nécessaire à TAAG Angola Airlines pour lancer des vols directs entre l'Angola et les États-Unis.


L’accord a été paraphé le 15 avril entre Gaspar Santos, Directeur général de INAVIC et Sr. Glenn Wicks, en présence du Dr. Ricardo Viegas D’Abreu, Ministre des Transports de la République d’Angola.Lors de la cérémonie de signature, le ministre Abreu a souligné la vision du président João Lourenço de créer une liaison aérienne directe entre l’Angola et les États-Unis à court terme.


Au cours de l’évaluation initiale, le groupe Wicks évaluera la conformité d’INAVIC aux normes internationales de sécurité de l’aviation établies par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et fournira à INAVIC un rapport sur ses conclusions et recommandations. TWG effectuera également des visites sur site de TAAG, SonAir et d'autres transporteurs aériens angolais pour évaluer la supervision de la sécurité des transporteurs.


Par la suite, TWG présentera à INAVIC un plan de travail lui permettant de mettre en oeuvre les  mesures correctives afin de remédier aux lacunes de conformité constatées.Cela soutiendra davantage les efforts d’INAVIC visant à obtenir une licence de catégorie 1 de la FAA pour l’Angola qui permettra à TAAG de déployer son projet de desserte des vols directs entre l’Angola et les Etats-Unis, explique le cabinet basé à Washington.

Rappelons que jusqu’ici le Portugal est la seule desserte de TAAG hors de l’Afrique. La  compagnie qui exploite une flotte de 13 avions a récemment été sortie de la liste noire de l’Union Européenne.


Partager
Mot clé :
Précédent

Aéroport de Kumasi : Le Parlement appro

Suivant

AFRAA's 8th Aviation Stakeholders Conven

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.