Sénégal : l'aéroport int’l de Dakar retrouvera ses niveaux de trafic pré-Covid d’ici 2023 (gestionnaire)

AIBD SA ne perd pas de vue la mission à elle assignée par le gouvernement sénégalais : faire de Dakar, le premier hub aérien et touristique de l’Afrique de l’Ouest et l’un des plus performants du continent.

La direction générale du l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) reste confiante quant au regain du nombre de voyageurs et de mouvements d’avions sur la plateforme. Selon Doudou Kâ, directeur général de AIBD SA,  le retour aux tendances d’avant pandémie sera plus rapide que prévu. 

« On a fait une simulation de trafic et le scénario de base au départ était que le trafic de 2019 allait être retrouvé en 2024. Avec l’évolution du trafic actuel, l’estimation fait qu’aujourd’hui, le trafic de 2019 va être retrouvé en 2023 », a-t-il fait savoir. Il s’exprimait mardi 31 août en prélude au lancement de la  première ligne transpacifique Dakar-New York-Baltimore d’Air Sénégal. 

A l’en croire, la  plateforme de Dakar enregistre actuellement près de 20% du trafic passagers de 2019. Cette année-là justement, le nouvel aéroport international du pays a réalisé sa meilleure performance, après deux années d'opérations seulement, ayant accueilli 2 491 185 passagers (+4,69% incluant les transits).

La  direction de l’AIBD SA s’attend à ce que l’ouverture de la nouvelle ligne d’Air Sénégal vers les Etats-Unis, inaugurée le  jeudi 2 septembre,  participe à cette accélération de la reprise du trafic mais surtout à positionner Dakar en tant que hub aérien et touristique intercontinental. notamment« entre l’Europe et l’Afrique et entre les Etats-Unis et l’Afrique ».

Romuald Ngueyap

Autres articles

Back to top button