Nigeria : 82 millions USD pour la modernisation de l’aviation civile

Au Nigeria, l'industrie aéronautique est le secteur qui connaît la croissance la plus rapide. Conscient de cet enjeu, le gouvernement fédéral multiplie les investissements pour la construction de nouvelles infrastructures, mais également la rénovation et/ou la modernisation de ceux existants.

33,8 milliards de nairas ($81,8 millions). C’est l’enveloppe globale validée par le Conseil exécutif fédéral (FEC) ce mercredi 3 novembre 2021, pour le financement de trois projets relevant du secteur de l’aviation civile. Selon le ministre de l’Aviation, Hadi Sirika ( photo) , cité par la presse locale, 28,03 milliards de nairas sont destinés à l'achat, l'installation et la mise en service d’un nouveau système radar, au profit de l'Agence nigériane de gestion de l'espace aérien (NAMA). 

Le conseil ministériel a également autorisé le déblocage d’une enveloppe de 3,6 milliards de nairas pour la fourniture et l'installation d'un système de traitement de bagages à l'aéroport international Murtala Mohammed de Lagos. 

Le gouvernement fédéral a enfin donné son accord pour le financement à hauteur de 2,2 milliards de nairas,  de la fabrication, la fourniture, l'installation et l'exploitation d'un système de récupération d'aéronefs en panne à l'aéroport international Nnamdi Azikiwe d'Abuja.
 
Ces trois chantiers de modernisation d’infrastructures aéronautiques ne sont pas les premiers de l’année validés par le FEC. Le 18 août dernier, il avait déjà donné son accord pour le déblocage d’une enveloppe globale de 16,67 milliards de nairas ($40,49 millions) pour la construction du nouvel aéroport de Wachakal, son entretien, son équipement de huit véhicules de sauvetage et de lutte contre les incendies, ainsi que le déploiement de chiens renifleurs dans les aéroports de Lagos et Abuja. 

Autres articles

Back to top button