Les Seychelles s’ouvrent à tous les voyageurs vaccinés

Les Seychelles ont entamé une campagne en masse de vaccination contre la Covid-19 depuis le 10 janvier dernier. La nation insulaire veut faire vacciner plus de 70% de sa population d’ici  la mi-mars. Alors que le processus est en cours, le pays a élaboré de nouvelles conditions d'entrée sur son sol.

Depuis jeudi 14 janvier, les Seychelles sont ouvertes aux ressortissants de tous les pays du monde ; à condition pour ceux-ci d’être vaccinés. C’est ce qu’ont annoncé les ministres seychellois des Affaires étrangères et du Tourisme, M. Sylvestre Radegonde, et de la Santé, Mme Peggy Vidot, lors d’un point de presse conjoint tenu ce même jour. 

Pour être reconnu « vacciné », explique les membres du gouvernement, le visiteur doit pouvoir démontrer qu'il a pris la dose complète du vaccin, soit deux doses et attendre 15 jours après la seconde dose pour pouvoir se rendre dans l’archipel de 95 000 habitants.

Le ministère des Affaires étrangères et du Tourisme précise que cette nouvelle conditionnalité concerne uniquement « les quatre vaccins recevant actuellement une forte exposition médiatique ». Les visiteurs doivent, par ailleurs, soumettre un certificat authentique de leur autorité sanitaire nationale comme preuve de la vaccination Covid-19, avec un certificat Covid-19 PCR négatif, obtenu moins de 72 heures avant le voyage.


Parallèlement, tous les visiteurs actuellement autorisés à entrer dans le pays (catégories 1 et 2, et les passagers de jets privés) devront désormais présenter un test PCR négatif obtenu moins de 72 heures avant le voyage. Avant le 14 janvier, la catégorie 2 nécessitait un test de moins de 48 heures. Par contre, ceux qui ne sont pas vaccinés ou ne figurant dans aucune des catégories suscitées, ne peuvent toujours pas entrer dans le pays. La mesure restera en vigueur jusqu'à la mi-mars, une fois que l’archipel aura vacciné une grande majorité de sa population adulte. 

Dans le cadre de la campagne de masse de vaccination, initiée depuis le 10 janvier,  la petite nation insulaire – qui tire 65% de ses recettes du tourisme  –  envisage de faire vacciner environ 70 % de la population, d’ici la mi-mars, soit un total de 69 000 habitants. Une fois cette opération terminée, le pays s'ouvrira à tous les visiteurs, vaccinés ou non, mais ils devront toujours justifier d'un test PCR négatif de moins de 72h.

Autres articles

Back to top button