Le Nigéria augmente substantiellement des frais d'assistance en escale

Les tarifs de frais d'assistance en escale actuellement en vigueur au Nigéria datent de 1986. Trente-cinq ans plus tard, le pays d’Afrique de l'Ouest procède à leur révision.

Le Nigéria augmente significativement ses frais d'assistance en escale. C’est ce qui ressort d’une circulaire de la NCAA adressée à toutes les compagnies aériennes et sociétés d'assistance en escale le 6 septembre dernier, et consultée par la presse locale.

On retient que les transporteurs internationaux payeront désormais $1 500 pour les avions à fuselage étroit (Boeing 737, Airbus A320...), et $5 000 pour aéronefs à fuselage large (B767, B777, B747, B787 et A330). 

Jusqu’ici, les tarifs se situaient entre $400  et $1 139 pour les appareils à fuselage étroit, et $3 000  et $3 200 pour les gros-porteurs. A en croire les journaux nigérians, il s’agissait de l’une des tarifications les plus faibles d’Afrique, alors que la plupart des pays factureraient actuellement jusqu’à $4 000.

La nouvelle tarification entre en vigueur le 1er octobre 2021, pour les pavillons internationaux, et le 1er janvier 2022, pour les fleurons nigérians.

« Toutes les parties prenantes sont invitées à garantir le plein respect du seuil de sécurité des frais d'assistance en escale. Toute modification de ces frais doit être effectuée en consultation formelle et avec l'approbation de la NCAA », précise le directeur général de la NCAA, le capitaine Musa Nuhu, auteur de cette circulaire. 

Si cette mesure est de nature à ravir les manutentionnaires, il est certain qu’elle ajoutera un fardeau supplémentaire aux compagnies aériennes dont les caisses ont suffisamment été  asphyxiées par la crise sanitaire.

Au Nigeria, les principales compagnies d’assistance en escale comprennent la Nigeria Aviation Handling Company (NAHCO),  Skyway Aviation Handling Company (SAHCO), Precision Aviation Handling Company (PAHCOL) et Swissport Handling Company.

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button