Le Nigeria lance des travaux de construction de l'aérodrome de Yobe dans le nord-est du pays

Au Nigéria, l'industrie aéronautique est l’un des secteurs qui connaît la plus forte  croissance. Fort de son potentiel, le pays entend arrimer les capacités infrastructurelles à la demande croissante du trafic.


Le coup d’envoi des travaux de construction de l'aérodrome principal de l’Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, a été donné le jeudi 14 octobre. C'était au cours d’une cérémonie officielle à laquelle a pris part le président du sénat  Ahmad Lawan. 

Érigé dans la ville de Wachaka, ce chantier bénéficie d’un financement de  6,3 milliards de nairas ($15,25 millions) mobilisé par le gouvernement fédéral.A ceci s'ajoutent 219,8 millions de nairas ($533 624) destinés aux services de consulting, un marché confié à Kafe Engineering.


Une fois achevée, cette nouvelle infrastructure contribuera à booster l'écoulement des produits issus de cet Etat, dont l'économie repose essentiellement sur l’agriculture et l'élevage, a fait savoir  Ahmad Lawan. 

Pour le ministre de l’aviation Hadi Sirika, cet aéroport s’inscrit dans un programme plus vaste qui vise à connecter durablement toutes les parties du pays par les airs. Face au Parlement le 13 octobre 2020, pour la défense du budget 2021 de son département ministériel, il avait déjà annoncé que le gouvernement comptait doubler le nombre d’aéroports dont dispose le pays d’ici trois ans (passer de 31 à 62 aéroports). « Nous avons compris l'importance de la connectivité aérienne. Nous pensons donc que l'investissement dans ce secteur sera très bénéfique pour notre économie », justifiait-il. 

Maissa Fall

Autres articles

Back to top button