Le Maroc prépare les travaux d’extension des aéroports de Dakhla et Laâyoune dans le Sahara occidental

Le royaume chérifien prévoit  d’investir près de 5,4 milliards de dirhams (520 millions EUR) à l’horizon 2024 pour la rénovation, l’extension et la mise à niveau de plusieurs infrastructures aéroportuaires à travers le pays.

Les autorités marocaines anticipent une saturation à venir de l’aéroport de Dakhla, ville du Sahara occidental. Elles projettent d’agrandir cette plateforme, passant d’une superficie de 3 000 à 10 000 m². La conséquence logique étant le passage d’une capacité d’accueil de 300 000 à 1 million de passagers par an. En 2019, l’aérodrome a accueilli 257 000 voyageurs, rapporte Aeronautique.ma.

Le chantier proprement dit portera sur l’extension de l’ancien parking d’avions, qui pourrait désormais accueillir sept avions de taille moyenne ; l’aménagement d'un nouveau parking pouvant accueillir simultanément quatre Boeing 737-800. Il est également prévu la construction avant fin 2021, d'une zone dédiée à l'aviation privée et légère, et l’installation au début de 2022, d'un système de balisage lumineux.

L’aéroport de Laâyoune – la ville la plus importante du Sahara occidental – sera quant à lui mis à niveau, dans l’optique de le doter d’infrastructures modernes conformes aux normes internationales. Les travaux porteront sur le renforcement des aires de mouvement, des chaussées, des côtés de la piste, l’extension des parkings d’avions et la rénovation du système de balisage de la piste. Les voies de circulation menant à l’aéroport seront aussi rénovées.

« Ces projets s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de l’ONDA visant l’accroissement des capacités d’accueil des aéroports régionaux et la généralisation de la conformité aux standards internationaux en matière d’écoulement du trafic aérien, de sécurité aérienne, de sûreté aéroportuaire et de qualité des prestations », précise l'Office nationale des aéroports (ONDA). 

Autres articles

Back to top button