Le Lesotho déconfine partiellement et rouvre ses frontières aériennes

A la mi-janvier, le Lesotho comptait près de 5 900 cas positifs à la Covid-19. Stade critique selon le gouvernement, le petit pays d’Afrique australe avait alors décidé de suspendre les vols domestiques et internationaux afin d’incurver la courbe de propagation. 5 mois plus tard, la situation semble maitrisée.

Le Lesotho est revenu au "niveau bleu" de la pandémie de Covid-19 le 22 mars 2021. Cette situation a permis aux autorités du pays d'assouplir les restrictions liées à la maladie la semaine dernière. Désormais, les voyages réguliers et le tourisme sont de nouveau autorisés dans le pays. 

Bonne nouvelle pour Airlink qui était devenu le seul transporteur international à desservir le pays. La low-cost sud-africaine a repris ses vols entre Johannesburg et Maseru avec sa flotte Embraer ERJ-135ER. Avant la dernière suspension de vol, le transporteur desservait la capitale lésothienne sans conncurrence avec 1 vol quotidien depuis le 12 octobre 2020. 

Le déconfinement partiel et l'ouverture des frontières du pays d’Afrique australe vont ainsi contribuer à booster la reprise de son économie. Plusieurs commerces, à cet effet, ont été réautorisés mais avec l'application stricte des mesures barrières. Un couvre-feu partiel est toujours en place sur le territoire défini entre 22h et 04h. Les personnes autorisées à entrer au Lesotho doivent présenter un test PCR COVID-19 négatif effectué dans les 72 heures.

Avec un taux de mortalité de 2,96%, le Lesotho totalise 10 761 cas de contamination à la Covid-19 dont 6 427 guérisons et 319 décès au décompte du vendredi 7 mai 2021.

Oli Ulrich ( Stagiaire)

Autres articles

Back to top button