Ghana : la livraison de l'aéroport int’l de Kumasi, version relookée, reportée à la fin de cette année

Le 6 juin 2018, le président ghanéen Dankwa Akufo-Addo lançait les travaux d’extension de l’aéroport international de Kumasi, la 2e plateforme du pays. Près de 3 ans plus tard, le chantier suit son cours mais avec désormais un glissement du délai contractuel de livraison.

Initialement prévue en avril 2021, la livraison de la phase III du projet d'expansion de l'aéroport international de Kumasi est reportée à la fin de cette année. L’information a été révélée ce mardi 30 mars, lors d’une visite du chantier par le ministre des Transports, Kweku Ofori Asiamah.

A en croire le responsable d'ADK-ARWP, le cabinet ingénieurs-conseils du projet, la pandémie de Covid-19 est à l’origine du retard des travaux. « Actuellement, il est difficile pour les compagnies maritimes de livrer les fournitures nécessaires », précise l'ingénieur Nana Ametepe.

 Malgré ces retards, la phase II du projet sera quant à elle livrée d'ici juin-juillet 2021. Une fois celle-ci achevée, l'ancien terminal de l'aéroport sera démoli pour y effectuer d'autres travaux connexes. 

Un projet de près de 125 millions d’euros soutenu par le Royaume-Uni

C’est le 6 juin 2018 que le président de la République, Dankwa Akufo-Addo, a donné le coup pioche marquant le démarrage des travaux d’extension du deuxième aéroport international du Ghana.

Évaluée à 66,35 millions d’euros, la phase II était initialement prévue pour durer 24 mois. Le 11 avril 2019, le Parlement ghanéen a approuvé un contrat clé en main de plus de 50 millions de livres (59 millions d'euros) entre l'Etat et Contracta Construction UK Limited, pour l'exécution du développement de la phase III de l'infrastructure.  En vertu du contrat, la branche londonienne de Deutsche Bank AG fournit le financement au titre d'un crédit à l'exportation tandis que UK Export Finance (UKEF) assure la garantie de crédit à l’exportation. Le 20 janvier 2020, lors du « UK-Africa investment summit », le Royaume-Uni a promis de soutenir ce projet à hauteur de 47 millions d'euros.

Les phases II et III confondues, du projet d'extension de l'aéroport de Kumasi comprend le rallongement de la piste, de 1 981 à 2 300 mètres, la construction d'un nouvel éclairage au sol de l'aérodrome côté ville, des routes d'accès, d’un parking , d'un nouveau terminal (d'une capacité de 1 million de passagers par an), la rénovation et l’extension de l'aire de trafic et de la voie de circulation connexe, d'une nouvelle caserne de pompiers, et d'une nouvelle tour de contrôle.


Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button