Egypte : l'aéroport int’l d’Alexandrie certifié ISO 14001 pour son système de gestion environnementale

L'aéroport international de Borg El Arab d’Alexandrie travaille depuis des années à la recherche de moyens pour réduire, voire neutraliser, l'impact de son activité sur l'environnement. Au moment où les travaux de la COP 27 viennent de s’achever en Egypte, la plateforme confirme les ambitions du pays en matière développement durable. 


L’aéroport international de Borg El Arab d’Alexandrie travaille depuis des années à la recherche de moyens pour réduire, voire neutraliser, l’impact de son activité sur l’environnement. Au moment où les travaux de la COP 27 viennent de s’achever en Égypte, la plateforme donne le ton des ambitions du pays en matière développement durable.

L’aéroport international de Borg El Arab d’Alexandrie répond désormais aux standards les plus pointus, en matière de gestion environnementale. Il a reçu la certification ISO 14001 : 2015, samedi 19 novembre 2022. Celle-ci définit les exigences relatives au système de management environnemental à utiliser par un organisme pour améliorer sa performance environnementale.

La certification ISO 14001 : 2015 garantit que l’aéroport international de Borg El Arab d’Alexandrie dispose d’un système de gestion environnementale efficace qui lui permet, de manière continue et durable, de : réduire l’empreinte environnementale de ses activités ; assurer la conformité réglementaire de ses activités en matière d’environnement ; prendre en compte les attentes de ses parties prenantes ; impliquer tous les employés et partenaires dans un objectif commun ; et assurer un contrôle opérationnel complet de ses activités afin de limiter les impacts et les risques environnementaux.

Pour Ahmed Mansour, le président du conseil d’administration d’Egyptian Airports Company, l’entreprise publique gestionnaire des aéroports égyptiens, l’obtention de cette certification démontre que les aéroports du pays suivent les traces de l’État, dans ses objectifs de développement durable et de protection de l’environnement.

Cette certification est intervenue alors que le pays accueillait la 27e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 27 ; tenue à Sham El-Sheikh du 6 au 20 novembre). L’Égypte a réitéré son engagement à transformer la moitié de ses programmes en projets verts d’ici 2024.

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button