Covid-19 : L'Angola suspend ses liaisons aériennes avec le Portugal, le Brésil et l'Afrique du Sud

Face à la propagation de nouvelles souches de Covid-19 au Portugal, au Brésil et en Afrique du Sud, l’Angola prend des mesures préventives en suspendant les liaisons aériennes avec ces pays. D’importantes pertes en revenus sont attendues chez plusieurs transporteurs, dont TAAG Angola Airlines. 

A partir du 24 janvier prochain (à minuit), l’Angola fermera son ciel aux vols au départ ou à destination du Portugal, du Brésil et de l'Afrique du Sud, a annoncé ce jeudi 14 janvier 2021, le ministre d'État et chef de cabinet du président de la république angolais.

« La dynamique des vols réguliers va changer », a déclaré Adão de Almeida. La suspension du trafic aérien avec les trois pays susmentionnés, vise à empêcher l’entrée en Angola des nouvelles souches de Covid-19 qui y circulent. 

A la date de mercredi 13 janvier, la situation épidémiologique de l’Angola fait état de 18 425 cas positifs, 424 décès et 15 631 guérisons. Mais avant l’entrée en vigueur de cette mesure, les citoyens angolais et étrangers résidant en Angola, et actuellement en séjour au Portugal, au Brésil ou en Afrique du Sud, ont une dizaine de jours pour rentrer en Angola. Le gouvernement angolais estime qu'il y a actuellement un peu plus de 11 000 Angolais et étrangers vivant ou travaillant en Angola, coincés dans ces trois pays.

Cette suspension de vols impactera sur les activités de TAAG Angola Airlines (qui desserte les trois pays), CemAir (qui relie l’Afrique du Sud à l’Angola) et TAP Air Portugal (qui connecte le Portugal à l’Angola). Toutefois le pays restera connecté, en vol direct, à  l’Ethiopie, Mozambique, France, Allemagne, Qatar et Emirats Arabes Unis. 

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button