Cap-Vert : d’ici 2026, l’Etat va privatiser Cabo Verde Handling, l’opérateur aéroportuaire d’assistance en escale

En août 2017, le Cap-Vert a arrêté une liste de 23 sociétés publiques à privatiser. Si certaines l’ont été entretemps, d’autres attendent encore de l’être, le processus ayant été ralenti par la pandémie de COVID-19. Cela a contraint le gouvernement à définir un nouvel agenda de privatisation. 


Cabo Verde Handling devrait être privatisé d'ici 2026. Le fournisseur de services d’assistance en escale dans les aéroports cap-verdiens figure dans la liste des neuf entreprises publiques que le gouvernement projette de privatiser à cette échéance. C’est l’une des résolutions du conseil des ministres du 16 novembre 2022, consultées par l’agence de presse portugaise Lusa. CV Handling faisait déjà partie de la liste des 23 sociétés publiques à privatiser, arrêtée par l’Etat en août 2017.  

« À la suite des expériences pertinentes acquises dans les processus de privatisation, des concessions et des partenariats public-privé déjà conclus, ainsi que des changements profonds sur les marchés nationaux et mondiaux, résultant de l'émergence de la pandémie de COVID-19, qui a conduit, d'une part, à la paralysie de l'économie capverdienne, l'augmentation de la dette publique, avec de fortes répercussions financières sur les entreprises publiques, d'autre part, le ralentissement dans la mise en œuvre du programme de privatisation, de concessions et de signature des partenariats public-privé qui était en cours, il est important de redéfinir l'agenda des privatisations, des concessions et des partenariats public-privé », justifie le gouvernement.

Toujours dans le secteur du transport aérien, l'Etat cap-verdien avait d’abord vendu 51% du capital de TACV à Lofleidir Cabo Verde, le 1er mars 2019. Mais le 6 juillet 2021, le gouvernement a, de manière unilatéral, renationalisé la compagnie aérienne. Il projette à nouveau de la privatiser,d’ici 2024. De l’autre côté, la gestion des aéroports cap-verdiens a été concédée à Vinci Airports, le 2 mai dernier.  

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button