Burkina Faso : Une stèle érigée en hommage aux victimes du crash Air Algérie

(Ouagadougou, 26/07/2018,NewsAero)- Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé dans l'après-midi du mardi 24 juillet à la Cité An II de Ouagadougou, à l’inauguration de la stèle commémorative de l’an 4 du crash du vol AH 5017 d’Air AlgérieIl a déposé une gerbe de fleurs en la mémoire des 116 victimes du crash du MD83 survenu le jeudi 24 juillet 2014.

L’avion concerné, immatriculé ECLTV, avait été affrété par Air Algérie auprès de la compagnie espagnole de Leasing Swiftair. Au départ de l’aéroport international de Ouagadougou (Burkina Faso) à 00h45, le vol AH5017 transportait 110 passagers et 6 membres d’équipage.

Environ 30 minutes après le décollage, au-dessus de l’espace aérien du Mali, «  le pilote automatique s’est déconnecté. L’avion va brusquement descendre en roulis à gauche jusqu’à atteindre 140° d’inclinaison, et à piquer jusqu’à 80° » indiquera la reconstitution du vol. Il va complètement se désintégrer au contact du sol en emportant avec lui toutes les personnes à bord. Le désert malien venait d’avaler 116 vies humaines.

A bord, se trouvaient 23 Burkinabès, 08 Algériens, 06 Libanais ,  06 Canadiens  06 espagnols ( Équipage) ; 04 Allemands ; 02 Luxembourgeois ; , 01 Égyptien, 01 Malien , 01 Nigeria, 01 Suisse ,  01 anglais , 01 Belge 01 Camerounais . La France avec ses 54 ressortissants à bord a payé le lourd tribut de ce crash.

C’est l’accident le plus mortel dans l’espace aérien du Mali depuis 1960.


Autres articles

Back to top button