Breaking News :

mardi 24 novembre 2020

Tunisie : 4,3 millions d’euros pour agrandir l’aéroport de Sfax

La Tunisie va injecter plus de 4,3 millions d’euros pour construire 4 nouvelles aires de parking et agrandir l'aéroport de Sfax, dans la 2e ville du pays. La plateforme enregistre un déficit annuel de 3 millions d’euros, et sa capacité au cours des cinq dernières années reste en dessous de 250 mille passagers.

La Tunisie va débloquer une enveloppe de 14 millions de dinars (4,3 millions d’euros) pour la construction de 4 nouvelles aires de parking et l'extension de l'aéroport de Sfax-Thyna dans la deuxième ville du pays. C’est ce qu’a révélé le ministre du Transport et de la Logistique, lundi 9 novembre. Moez Chakchouk répondait ainsi à une question à lui posée par un parlementaire, à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), au sujet de la dégradation de la rentabilité de la plateforme.

Pour lui, cette infrastructure est, d’une part, une victime collatérale des difficultés financières de Tunisair, la compagnie nationale, et de Tunisair Express, sa filiale régionale. D’autre part, l’aéroport subit les conséquences de la chute mondiale de la demande en matière de transport aérien, consécutive à la pandémie de Covid-19. A l’en croire, cette plateforme souffre d'un déficit annuel de 10 millions de dinars (3 millions d’euros), et sa capacité au cours des cinq dernières années n'a pas dépassé 250 mille passagers.

Selon monsieur Chakchouk, l’agrandissement qu’envisage son département ministériel vise à insuffler un nouveau dynamisme à cet aéroport, et le rendre à nouveau attractif. L’objectif final étant de faire de lui un hub qui entraînera la croissance économique de la région. Le membre du gouvernement reste en plus convaincu que l'ouverture de la plateforme aux pays voisins (tels que l'Algérie et la Libye), et à l’Afrique, avec la reprise des vols internationaux, contribuerait à améliorer son efficacité.

A l'origine une base aérienne militaire, l'aérogare de Sfax-Thyna, qui opère depuis 1981 en mixte, a connu plusieurs extensions et aménagements dont les plus importants demeurent l'aménagement et le remodelage de l'aérogare passagers en 1988, le renforcement et l'extension de la piste de décollage en 1989, la construction d'une aérogare fret en 1996, la mise en service de nouvelles infrastructures (hangar, taxiways, parking avions, etc.), la réhabilitation et le renforcement de la piste 15/33, et enfin la construction d'une nouvelle tour de contrôle et d'un bloc technique.

Hakim Saidi.

Partager
Mot clé :
Précédent

Eswatini : bientôt une centrale solaire

Suivant

Nigeria : les aéroports de Kano et Por

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.