Breaking News :

mercredi 25 novembre 2020

Futur aéroport int’l de Ouagadougou-Donsin : un contrat de 122 millions EUR pour SOGEA SATOM

 

Le Burkina Faso a accordé un contrat de 122 millions EUR au groupement d’entreprises SOGEA SATOM/KHARAFI pour la réalisation des chaussées aéronautiques du nouvel aéroport international de Ouagadougou-Donsin. Le délai d’exécution est de 30 mois. La plateforme devait initialement ouvrir en 2021.

 

Le gouvernement burkinabé, réuni en Conseil des ministres le 23 octobre, a marqué son accord pour l’attribution, au groupement d’entreprises SOGEA SATOM/KHARAFI, du marché d’exécution du lot 2A des travaux de construction du nouvel aéroport international de Ouagadougou-Donsin.

 

La portée de ce chantier, dont l’appel d’offres avait été lancé le 25 mars 2019, comprend la réalisation des chaussée aéronautiques notamment le déploiement d’un balisage de catégorie 2, l’assainissement et l’érection d’une clôture sur le périmètre aéroportuaire.

 

Evalué à 79,655 milliards FCFA (122 millions EUR), ce marché est  financé par la Banque islamique de développement ( BID), la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), le Fonds koweitien pour le développement économique Arabe (FKDEA), Le Fonds OPEP pour le développement international (OFID), le Fonds saoudien pour le développement (FSD) et le budget de l’Etat. Sa livraison est prévue d’ici 30 mois.

Le nouvel aéroport international de Ouagadougou-Donsin est un projet en gestation depuis une vingtaine d’années. Situé à 35 kilomètres au nord de Ouagadougou, sa construction vise à répondre à la demande croissante du trafic aérien. La mise en exploitation était initialement prévue pour juin 2021 mais le délai est désormais impossible en raison des multiples retards administratifs. Sa gestion sera assurée par le consortium français Meridiam  dans le cadre d’une concession de 30 ans. Pour l’exercice budgétaire 2021, le Burkina Faso va affecter une dotation de 18 milliards FCFA ( 27 millions EUR) au projet. 


Maissa Fall


Lire aussi : Burkina Faso : le gouvernement privatise à nouveau Air Burkina qui passe sous le giron américain

Partager
Mot clé :
Précédent

Burkina Faso : l’aéroport de Ouagadou

Suivant

Sierra Leone : le Groupe Westminster sou

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.