Breaking News :

mercredi 21 octobre 2020

Certification OACI : l'aéroport de Ouagadougou entre dans la dernière phase du processus

Du 28 septembre au 16 octobre, l’aéroport international de Ouagadougou subira des inspections techniques et vérifications sur site dans le cadre de la dernière phase du processus de certification OACI.

Cet exercice vise à attester de la conformité des procédures opérationnelles et des infrastructures de l’aéroport aux standards de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).  A l’issue de ce contrôle, des constats seront relevés et un plan d’action correctif devra être élaboré. Ce n’est qu’après validation dudit plan, par l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) du Burkina Faso, que le précieux sésame sera délivré. Si tout se passe comme prévu, cette certification pourrait intervenir d’ici la fin de l’année.

La piste de l’aéroport de Ouagadougou, construite dans les années 60,  sort de quatre mois de travaux de réhabilitation, lancés le 16 mars dernier. L’objectif était justement de la mettre aux normes de l’OACI, dans l’optique de finaliser son processus de certification déjà entamé. Le chantier a été exécuté par SOGEA SATOM.

« A la fin des travaux vont se succéder des activités de vérification et d’inspection, qui vont être effectués par l’autorité de l’aviation civile, qui a la charge de certifier la piste », promettait Dr Thomas Hyacinthe Compaoré, le délégué  aux activités aéronautiques nationales (DAAN)

Pour rappel, la plateforme a repris avec les vols réguliers depuis le 1er août à la faveur de la réouverture des frontières aériennes. En 2019, l’aéroport de Ouagadougou, base opérationnelle d’Air Burkina, a accueilli près de 617 000 passagers.

Maissa Fall

Partager
Mot clé :
Précédent

Westminster- l’Aéroport d’Édimbour

Suivant

Extension de l’aéroport de Tunis : l

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.