Breaking News :

vendredi 25 septembre 2020

Maroc : Une banque européenne à la rescousse de l'Office national des aéroports (ONDA)

L’Office national des aéroports (ONDA) recevra bientôt un accompagnement financier de l’Etat marocain. Ceci à la faveur des trois accords de garantie relatifs à des prêts signés ce mardi 1er septembre, par le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaaboun (photo). Les crédits consentis par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), porte sur montant total de 300 millions d’euros, lequel sera reparti entre l'ONDA, la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

S'agissant particulièrement de l’ONDA, elle prévoit de s’endetter davantage (sa dette en décembre 2019, était de 441 millions d'euros), pour assurer le fonctionnement normal de ses aéroports, maintenir des délais de paiement raisonnables de ses fournisseurs, dans un contexte où une partie importante de ses clients (compagnies aériennes et concessionnaires) ont été fragilisés par la pandémie de Coronavirus, et ont des difficultés à honorer leurs dettes.

D’ailleurs, le gestionnaire de vingt-cinq aéroports marocains a revu à la baisse les projections de son chiffre d’affaires pour le compte de l’année 2020. En espérant une reprise progressive des vols internationaux dans le pays, à partir du mois de septembre, celui-ci devrait passer de 4,7 milliards de dirhams (432 millions d’euros) à 1,8 milliards de dirhams (166 millions d’euros). Avec cette réduction de 62%, le niveau de trafic aérien dégringole et revient aux proportions de 2005.   

Le Prince Fogue


Partager
Mot clé :
Précédent

L’Île Maurice proroge la fermeture de

Suivant

Le Kenya : La construction de l’aérop

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.