Breaking News :

mardi 29 septembre 2020

EURO OPS (Groupe Westminster) – La Division Opérations Spéciales au chevet des avions mis en retraite

 [Westminster] C’est la cohue, non pas dans les terminaux des aéroports, puisqu'ils sont encore quasi déserts, les voyageurs s’étant faits rares en ces temps de confinement, mais sur les tarmacs, sur lesquels les Compagnies aériennes tentent de trouver de la place pour parquer temporairement leurs avions. Et attendre le jour où ils pourront enfin reprendre les airs...

Certaines Compagnies ont, d’ores et déjà, pris la décision d’anticiper la sortie de flotte définitive de certains de leurs avions. Depuis le début de cette crise sans précédent, on assiste à une recrudescence de restitutions anticipées à leurs propriétaires. Pour certains modèles, notamment les mythiques quadriréacteurs Boeing 747 ou A340 ne répondant plus aux nouvelles donnes du marché « post-COVID-19 », c’est la fin du voyage. Pour d’autres, plus récents, plus performants mais temporairement retirés du service à la suite d’une chute du trafic historique, c’est un séjour forcé au sol qui les attend. Ces derniers feront l’objet d’un entretien régulier, essentiel pour qu’ils puissent, le moment venu, être rapidement remis en service, le cas échéant, être transférés dans les meilleurs délais chez un nouvel exploitant.

Le casse-tête commence pour les propriétaires de ces avions mis hors service quasiment du jour au lendemain. Les places de stationnement sur les tarmacs des grands aéroports sont hors de prix. Ces derniers n’ont pas vocation à devenir des sites industriels où l’on stocke, puis démantèle du matériel désarmé, faute de preneur. La chasse aux aéroports secondaires à même d’héberger ces objets volants devenus encombrants le temps d’une pandémie bat son plein. Certains aéroports, à l’instar de Tarbes-Lourdes, Châteauroux ou Teruel, respectivement situés en France et en Espagne, hébergent déjà des compagnies qui se sont fait un nom sur le marché du stockage et du démantèlement, ce bien avant la pandémie.

Les places de stationnement sur les aéroports industriels existants commençant à se faire rares, il faut trouver rapidement de nouveaux sites compatibles. Ces derniers doivent, non seulement, offrir des conditions financières attractives, mais également être situés dans un environnement le moins humide possible. Les avions, ainsi que leurs composants affichent, sur le long terme, une nette préférence pour des aéroports jouissant d’un temps chaud et sec à l’année.

La sécurité de ces nouveaux sites doit également être assurée. Certains avions, retirés prématurément du service et potentiellement à même d’être tôt ou tard replacés auprès d’un nouvel opérateur, affichent parfois des valeurs au bilan de plusieurs dizaines de millions de dollars l’unité.

EURO OPS Opérations Spéciales – un maillon dans la chaîne des solutions de gestion d’avions en fin de vie.

Divers sites ont d’ores et déjà été retenus. Certains commencent à accueillir les premiers candidats au stockage temporaire. Le concept « Assets Transitions Solutions » d’ EURO OPS, en partenariat avec une Société de maintenance aéronautique, propose dorénavant à sa clientèle un panel de solutions « clé en main » allant du simple parcage d’un avion pour quelques semaines, le temps d’une opération de transition sur un autre locataire, à la prise en main complète d’un démantèlement, en conformité avec toutes les normes techniques et écologiques en vigueur. Lorsque justifiée économiquement, une revalorisation de certains éléments prélevés avec leur remise sur le marché de seconde main après recertification est également offerte au Client.

 

Pour tout renseignement sur nos activités et listes de capacités :

Parking, stockage, dismantlement: EURO OPS – Westminster Group                       ops@euro-ops.net

Partager
Mot clé :
Précédent

Le Nigéria acquiert des robots pour la

Suivant

La fermeture de l’espace aérien souda

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.