Breaking News :

mardi 20 octobre 2020

Le Ghana suspend indéfiniment les frais d’atterrissage sur ses aéroports

Le Ghana accorde une attention particulière aux plaidoiries de l’IATA en ce temps de crise sanitaire du Covid-19. La Ghana Civil Aviation Authority (GCAA) et la Ghana Airport Company (GACL) ont convenu de geler indéfiniment les frais d'atterrissage pour tous les vols utilisant les aéroports du pays.


Cette décision vise à atténuer les répercussions économiques du Covid-19 sur les compagnies aériennes et autres parties prenantes.« Pour l'instant, nous ne savons pas quand la pandémie de Covid-19 sera estompée ; C’est la raison pour laquelle nous avons donc décidé de suspendre les frais d’atterrissage jusqu'à ce que la situation s'améliore » a expliqué le directeur général de la GCAA, Simon Allotey «  L'urgence est de garantir la  durabilité de l'industrie nationale » a-t-il dit. A l’en croire, la mesure  sera  régulièrement réévaluée en fonction de l’évolution de la situation.

La GCAA emboite ainsi le pas à la Ghana Airport Company (GACL), qui   avait annoncé une dérogation de trois mois ( avril à juin)  pour le loyer, les frais de stationnement, l'éclairage et également les redevances, non seulement pour les compagnies aériennes nationales mais aussi pour les locataires de restaurants, boutiques,  bureaux de change et autres intervenants sur les plateformes aéroportuaires du pays.

Selon M. Allottey, la décision prise par les deux agences représente un gros sacrifice car leurs flux de revenus se verront durement impactés. « C'est une situation difficile pour tout le monde, mais en tant qu'agences impliquées , nous devons offrir un certain soutien aux prestataires de services et à l'industrie, même si nous souffrons aussi énormément. »

Pour les acteurs de l’industrie, ces mesures d’accompagnement offriront un répit aux compagnies aériennes nationales qui ont dû réduire leur nombre de passagers et investir également dans la mise en œuvre de certains protocoles de sécurité depuis la relance des vols domestiques le 21 avril. 

Partager
Mot clé :
Précédent

Les formations de sûreté de Westminste

Suivant

Côte d’Ivoire : 25 milliards de FCFA

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.